Comment isoler un mur par l’intérieur ?

Par Falimalala,  publié le 21 novembre 2018 à 16h34.
 3 minutes

Bricolage

L’isolation des murs par intérieur permet de garder une chaleur ambiante dans l’intérieur. Il élimine les risques de variation de la température en la rendant confortable.

Quelles sont les étapes de l’isolation des murs par intérieur ?

Les atouts de l’isolation des murs par intérieur

Le premier atout de l’isolation des murs par intérieur est de se procurer un confort dans l’intérieur. Les parois des murs sont munies d’isolations pouvant garder la chaleur ou la fraîcheur, dans un local.

Les factures d’électricité sont très coûteuses, en raison de l’utilisation du chauffage. Avec une isolation bien performante, la facture sera réduite. De plus, l’isolation des murs par intérieur ne demande pas de permis de construction, ni de déclaration de travaux.

D’ailleurs, les travaux que nous allons faire seront d’une simplicité et d’une rapidité exceptionnelle. De plus, ces derniers sont moins coûteux.

Étape à suivre pour isoler un mur intérieur

Les recommandations

Avant de procéder, il est important de choisir un type d’isolant certifié. Celui-ci sera respirant, et étanche à l’air. Lors de la pose, veillons à ce que le mur soit bien sec, et sans trace d’humidité. Lors de l’action, il est important de mettre en place, un espace air qui séparera l’isolant et le mur. Cet espace air évitera les risques concernant la condensation.

Traçage de l’emplacement

Pour commencer, nous tracerons l’emplacement pour l’ossature métallique. Ce sera l’épaisseur de l’isolant qui délimitera la distance du mur à travailler. L’implantation de l’ossature se matérialise à l’aide d’un niveau à bulle, et d’une règle. Nous ferons ainsi le tracé avec un crayon à bois.

La fixation des rails des ossatures

La coupe des rails à utiliser se fera plus facilement en utilisant une scie à métaux et une pince coupante. À partir de la longueur que nous voulons, nous rajouterons 20 cm de plus, pour la cloison.

Nous fixerons ensuite les montants de chaque ossature latérale en les espaçant d’une montée de 60 cm avec une cheville à frapper. L’opération sera à faire pour tous les rails.

La fixation des montants de l’ossature

En ce qui concerne cette fixation, nous devons tout d’abord, prendre la mesure de l’espace compris entre le rail inférieur et celle du rail supérieur, nous déduirons cette valeur de 8 mm. Cette déduction apportera un bon emplacement, à l’intérieur de chaque rail.

La coupe de ce montant sera alors réalisée avec une scie à métaux. Nous les fixerons sur le mur avec une cheville à frapper. La pose se fera également dans une distance de 60 cm.

La mise en place des isolants

Lorsque la mise en place de l’ossature est terminée, nous passerons ensuite à la mise en place des isolants. Avec la même mesure de l’ossature, nous couperons l’isolant avec une scie égoïne ou bien des ciseaux. Nous continuerons ensuite à mettre en place les isolants entre chaque montant vertical. Notons que les installations faites ne doivent pas avoir d’espace.

La pose du pare-vapeur

Nous poserons le pare -vapeur en la tendant contre la paroi de l’isolant. Nous scotcherons ensuite les lés sur les rails et les montants. En contrepartie, si l’isolant n’est pas livré avec un pare-vapeur, nous poserons le film pare-vapeur dans l’isolant.

La pose du parement

À la fin des installations, la finition du travail sera achevée par la pose du parement en plâtre. Nous pouvons mettre des joints entre les plaques posées.

Cette astuce à obtenu 3,83/5 à partir de 213 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles