Et si vous changiez de WC ?

Par Benjamin Romei 
 4 minutes
Bricolage

Même si les toilettes occupent seulement une surface de 1 à 2 m2 dans votre logement, pas une question de les négliger. Car d’après la World Toilet Organization, nous nous rendons en moyenne 2 500 fois par an aux toilettes, et y passons 3 ans de votre vie.

Alors autant rendre ce petit espace accueillant et pratique, en choisissant la cuvette idéale !

Faites l’inventaire des contraintes

Si vous voulez donner un coup de neuf à vos toilettes, en y installant une cuvette toute neuve, commencez par examiner l’installation existante.

Et posez-vous 3 questions clés :

  • Cuvette posée ou WC suspendu ? Si les WC posés sont plus classiques, les WC suspendus présentent de nombreux avantages. Fixés au mur, sans « pied », ils simplifient le nettoyage du sol. Ils sont aussi plus esthétiques, et plus compacts puisque le réservoir de la chasse d’eau et le mécanisme sont encastrés dans le mur. Mais attention, si changer un WC à poser est réalisable par un bricoleur averti, le remplacer par un WC suspendu exige des travaux à faire réaliser par un professionnel : faites établir un devis avant toute décision !
  • Évacuation horizontale ou verticale ? L’évacuation peut être positionnée horizontalement (dans le mur) ou verticalement (dans le sol). Pour remplacer un WC, choisissez un modèle compatible avec l’évacuation en place !
  • Quel espace est disponible ? Si vous remplacez des toilettes existantes, la question ne se pose pas. Mais si vous voulez créer de nouvelles toilettes, assurez-vous de pouvoir laisser assez d’espace autour de la cuvette : au moins 20 cm de chaque côté, et 40 à 60 devant la cuvette. Voire plus si vous devez prévoir la place pour ouvrir et refermer une porte !

Choix « pratiques » et choix esthétiques

Il existe un très vaste choix de WC, à poser ou suspendus. Mais avant de regarder leurs lignes, faites une première sélection sur des critères pratiques.

  • La hauteur des toilettes standard est de 40 à 45 cm pour l’assise. Mais il existe des cuvettes surélevées, plus accessibles aux personnes âgées ou handicapées.
  • Privilégiez une chasse d’eau à double-commande, libérant une petite quantité d’eau ou une plus importante, selon les besoins ! Vous économiserez beaucoup d’eau : c’est bon pour votre porte-monnaie et pour l’environnement.
  • Intéressez-vous aux nouvelles cuvettes « sans bride », c’est-à-dire sans rebord intérieur. Elles sont ainsi plus faciles à entretenir et tout aussi sûres.

Vous pouvez enfin choisir sur des critères plus subjectifs : en clair, une cuvette qui vous plaît ! Certains WC sont plutôt compacts, d’autres anguleux, encore d’autres tout en courbes… C’est une question de goût.
Bien sûr pensez à l’assortir à la vasque et à la douche ou baignoire, s’il est installé dans la salle de bain. En revanche, mieux vaut toujours opter une cuvette blanche – et non un modèle coloré ou décoré. Un choix excentrique ou décalé pourrait rebuter un acheteur potentiel si vous revendez votre logement, voire vos visiteurs… Pour personnaliser votre « petit coin », misez plutôt sur les accessoires !

Apportez votre touche perso

Une fois la cuvette choisie, pensez à rendre le lieu accueillant et confortable.

  • Pour égayer la sobre cuvette blanche, n’hésitez pas à afficher vos goûts à travers l’abattant : en bois ou en résine colorée, de couleur discrète ou résolument flashy, tout est permis.
  • Pensez au distributeur de papier, à la brosse de nettoyage (indispensable, même avec un WC sans bride), à assortir à l’abattant… ou pas.
  • Si vous avez la place d’installer un lave-main, assortissez-le à la cuvette. L’idéal est d’ailleurs de choisir les deux en même temps…
  • Si la place est suffisante, ajoutez un petit meuble pour ranger les stocks de papier et le produit de nettoyage.
    Enfin, installez un éclairage esthétique et agréable… mais aussi efficace si, comme la moitié des français, vous lisez aux toilettes !