Tout sur la VMC simple flux hygroréglable

Par Falimalala,  publié le 23 janvier 2019 à 18h54.
 3 minutes

Bricolage

Enlever humidité maison

Enlever humidité maisonAbrawasEva/Pixbay

La VMC hygroréglable simple flux fait partie des solutions préconisées pour garantir une meilleure circulation de l’air dans un logement. Mais, comment choisir face aux nombreux modèles disponibles sur le marché ? Focus.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment choisir une VMC simple flux hygroréglable ?

Plusieurs critères entrent en considération au moment de choisir une VMC simple flux hygroréglable, car tous les modèles proposés ne répondent pas forcément aux besoins d’un logement.

VMC simple flux hygroréglable : de quoi s’agit-il ?

L’air qui circule à l’intérieur d’une maison est souvent constitué de nombreux polluants (particules fines, produits cancérigènes, ammoniac, benzène, fumée de tabac, etc.). Pour vous assurer que l’air que vous respirez est aussi sain que possible, vous devez recourir à un dispositif permettant de le renouveler en continu.

C’est notamment le cas du VMC simple flux hygroréglable, qui s’installe dans des parties stratégiques, comme les entrées ou les bouches d’air. Elle permet d’assainir l’air dans un logement, dans un seul sens, c’est-à-dire de l’intérieur vers l’extérieur. Cela se fera cependant en fonction de l’hygrométrie de l’air intérieur, c’est-à-dire en fonction du taux d’humidité.

Quels sont les différents types de VMC simple flux hygroréglable ?

On peut classer les VMC simple flux hygroréglables dans deux catégories.

  • Les VMC hygro A : que l’on utilise principalement dans les logements collectifs ou les bâtisses tertiaires. Elles sont appréciées pour leur très bon rapport qualité/prix. Dans le cas d’une VMC hygro A, seules les bouches d’évacuation sont en mesure de déceler le taux d’humidité.
  • Les VMC hygro B : garantissent un contrôle de l’humidité ambiante beaucoup plus précis et limitent les déperditions de chaleur. Ce type de VMC, qui tend aujourd’hui à devenir la norme, se retrouve généralement dans les logements neufs ou récents. Dans le cas d’une VMC hygro B, l’humidité est détectée par les bouches d’arrivées et d’extractions d’air.

Quels critères prendre en compte pour le choix d’une VMC simple flux hygroréglable ?

La VMC hygroréglable simple flux doit notamment permettre d’extraire l’air pollué de la maison tout en faisant profiter d’une économie de chauffage jusqu’à 12 %. Mais pour bénéficier de ces avantages, il importe de bien choisir sa VMC en tenant compte de plusieurs facteurs.

Le niveau de nuisance sonore

Pour ceux qui sont en quête d’une VMC silencieuse, ils auront intérêt à choisir une VMC simple flux hygroréglable. Toutefois, malgré leur faible niveau sonore, les VMC simple flux hygroréglables n’en émettent pas moins des vibrations dues à leur moteur. Pour les entrées d’air, il faut privilégier les modèles acoustiques afin de limiter au maximum les nuisances sonores en provenance de l’extérieur.

Pour limiter les vibrations qui émanent du caisson d’extraction, il faut choisir des conduits souples ou des conduits semi-rigides. Ces derniers sont aussi flexibles que les conduits souples, tout en étant aussi résistants que les conduits rigides.

VMC hygroréglable automatique ou manuelle ?

On a aussi le choix entre des VMC qui fonctionnent automatiquement et des modèles qui intègrent un bouton-poussoir ou bien une cordelette. Ces derniers permettent d’utiliser, si besoin, les capacités des bouches d’aspiration au maximum.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (237 notes, une moyenne de : 3,31 sur 5)