Attention à la viande rouge !

Par Falimalala 
 3 minutes
Cuisine
Steak

Steaktomwieden/Pixabay

Aujourd'hui, la viande rouge s’invite à presque tous les repas, tant elle s’avère délicieuse et facile à cuisiner. Nous vous conseillons cependant de réduire votre consommation de viande rouge, pour vous prémunir de certaines maladies.

Quels sont les dangers de la viande rouge ?

Des études ont permis de mettre en avant la relation étroite entre la consommation excessive de viande rouge et l’apparition de certaines maladies, ou même la diminution de l’espérance de vie. En effet, tout comme la viande traitée, celle-ci aurait également des contre-indications pour la santé. Il est ainsi conseillé de limiter la consommation à 70 grammes par jour.

La viande rouge augmente le risque de cancers et de maladies cardiovasculaires

Il est recommandé de ne pas dépasser les 500 grammes de viande rouge par semaine et ce, pour réduire le risque de décès provoqué par un cancer ou une maladie cardiovasculaire. Plusieurs études ont en effet révélé que la consommation de viande rouge tendrait à augmenter de plus de 20 % le risque de cancer du côlon, de l’œsophage, du pancréas, du foie et du poumon.

Le risque de maladies cardiovasculaires est aussi majoré chez les grands consommateurs de viande et de charcuterie. Les scientifiques s’accordent d’ailleurs pour affirmer que diminuer la consommation de ces deux produits permettrait d’éviter des milliers de décès prématurés.

La viande rouge est riche en graisses saturées et en carnitine

La viande rouge se compose d’une très grande quantité de graisses saturées. Ces dernières favorisent l’excès de cholestérol dans le sang et entraînent par conséquent l’apparition de plaques d’athérome, qui sont responsables des accidents cardiovasculaires. Ces plaques sont d’autant plus favorisées par la présence d’une molécule présente dans la viande : la carnitine. Cette dernière se transforme en oxyde de triméthylamine qui va modifier le métabolisme du cholestérol et en favoriser le dépôt dans les artères.
La cuisson de la viande rouge à haute température, que ce soit au barbecue, au grill, ou poêlée à feu vif, favorise tout autant le développement d’un cancer, à cause des substances cancérogènes (des hydrocarbures aromatiques polycycliques) qu’elle génère.

Viande blanche et viande rouge

Si vous souhaitez avoir de la viande au menu, vous aurez tout intérêt à privilégier la viande blanche qui, contrairement à la viande rouge, permettrait de se prémunir des maladies cardiovasculaires et des cancers. Vous avez le choix entre du veau, du poulet, de la dinde ou encore du lapin, mais non grillé toutefois.

Les alternatives à la viande

La viande n’est pas la seule source de protéines. Vous pouvez compenser par d’autres aliments, comme :

  • Les œufs : ils sont riches en protéines. Vous ne devez cependant pas en abuser, car ils ont également une forte teneur en cholestérol.
  • Les poissons : ils renferment autant de protéines que la viande rouge, mais contrairement à cette dernière, ils sont composés de bonnes graisses, telles que les oméga-3.
  • Les produits laitiers, comme les yaourts ou les fromages, sont tout aussi riches en protéines.
  • Les céréales combinées à des légumes secs peuvent parfaitement servir d’alternative à la consommation de viande.