Comment démouler facilement un gâteau

Par Caroline 
 4 minutes
Cuisine
un cake sortant du four

un cake sortant du fourpixabay

Quel plaisir de réaliser et de déguster un gâteau, n’est-ce pas? Et c’est encore mieux quand le démoulage se fait sans encombre. Pour cela, nous vous révélons les astuces qui facilitent le démoulage.

Comment démouler un gâteau, cake ou autre, facilement ?

Qu’il est agréable de partager un bon gâteau maison en famille. Par contre, si le gâteau se démoule mal on est déçu par la présentation brouillonne que cela donne.

Pour vos prochains desserts, n’hésitez pas à utiliser ces astuces qui facilitent nettement le démoulage des gâteaux pour un résultat sans fausse note. En bonus nous vous dévoilons les petits trucs pour réussir un gâteau à tous les coups.

Démouler facilement un gâteau avec du beurre refroidi

On a pris l’habitude de beurrer le moule avant d’y verser la préparation, c’est une bonne base. Sachez cependant que du beurre fondu ne vous sera d’aucune utilité dans ce cas de figure. En effet l’intérêt est de fixer le beurre, notamment avec le froid. Pour cela, utiliser du beurre dur pour beurrer votre moule, puis saupoudrez de farine et placez le moule au réfrigérateur le temps de préparer le gâteau.

Dès que vous avez terminé de mélanger tous les ingrédients, sortez le moule beurré, fariné et refroidi du frigo et versez la préparation dedans. Vous constaterez, qu’une fois cuit, le gâteau se démoulera sans encombre.

À chaud ou à froid ? Démouler facilement un gâteau avec un choc thermique, moule silicone ou non

Vous avez oublié de beurrer votre moule et vous appréhendez l’épreuve du démoulage? Pas de souci, une solution de secours s’offre à vous. En effet, il vous suffira de placer le moule dans un bac de glaçons dès sa sortie du four. Ce choc thermique décolle automatiquement les résidus de la paroi et votre gâteau sera facile à démouler.

Par ailleurs, il est recommandé de ne pas tarder à démouler vos gâteaux car le fait de conserver la chaleur favorise la continuité de la cuisson et cela engendre le fait que le gâteau reste collé au moule.

Les bons gestes pour réussir un gâteau à tous les coups

Quelques règles simples peuvent tout changer. Pour commencer, préchauffez toujours votre four environ quinze minutes avant la cuisson, cela favorisera une répartition homogène de la température au moment d’insérer le gâteau. De plus, veillez à utiliser des œufs à température ambiante. Pour cela, sortez-les du frigo deux heures avant de préparer votre recette. En effet des œufs froids se mélangeront moins bien à la préparation.

Par ailleurs, pensez à fariner tous les ingrédients solides pour qu’ils ne se retrouvent pas tous dans le fond du moule. Comme par exemple quand vous souhaitez ajouter des pépites de chocolat.

Enfin, pour une pâte parfaitement onctueuse et sans grumeaux, il est fortement conseillé de passer les ingrédients poudreux comme la farine ou le cacao au tamis. Cela évite les déconvenues et permet un mélange plus uniforme des ingrédients.

D'autres astuces

Vous pouvez aussi, selon le montage final, utiliser du matériel de professionnel. Il existe des sprays à appliquer directement sur le moule avant d'y verser la pâte. Il existe aussi des pellicules en plastique transparent, plus rigides que le papier cuisson. Pratique pour les gâteaux qui ont un peu de hauteur et qui ont besoin de se tenir.

Le moule en silicone est aussi une bonne astuce. Celui-ci limite sensiblement les problèmes de gâteau collé. Et n'étant pas rigide, dans le cas où le gâteau vous ferait tout de même des misères, vous aurez davantage de libertés pour décoller le tout petit à petit, sans ruiner votre joli gâteau.

Le fait qu'un gâteau accroche ou non au moule peut aussi venir directement du moule. Un moule qui a de longues années de bons et loyaux service à son actif sera probablement rayé, son revêtement aura subi des altérations irréversibles et il pourrait ne plus être à même d'accueillir la cuisson de vos gâteaux. N'hésitez pas à tester dans un autre moule, neuf ou non.

Dernière précaution, un gâteau peut aussi coller à son moule parce qu'il n'est pas assez cuit. On n'y pense pas tout le temps, ou on jurerait qu'il est suffisamment cuit, mais ce n'est parfois pas le cas. Pensez-y.