Comment déneiger un toit en limitant les risques

Par Falimalala 
 3 minutes
Entretien
Grange, toit, neige

Grange, toit, neigejill111/Pixabay

L’hiver rime avec chutes de neige. Ainsi, il importe de vérifier et contrôler l’accumulation de glace sur la toiture pour éviter les dommages. Il faut également faire un déneigement quand cela s’avère nécessaire.

Comment faut-il faire pour limiter les risques en déneigeant son toit ?

Ne pas laisser la neige trop s’accumuler

Lorsqu’il neige, il reste toujours une partie de précipitation sur la toiture. Cela peut entrainer des problèmes pour le toit et même pour la maison entière. Généralement, la neige sur le toit peut causer des infiltrations d’eau et un abaissement du toit, surtout quand la neige s’accumule.

De plus, le déneigement peut être trop risqué, car la glace est très glissante. Afin que cela ne survienne pas, il ne faut pas attendre longtemps pour déneiger son toit.

Il est donc conseillé de pelleter le plus rapidement possible, après une forte précipitation de neige. Puis, il faut vérifier l’épaisseur de la neige et veiller à ce que l’accumulation ne dépasse pas de 70 cm.

Mesure sécuritaire de déneigement des toits

Pour déneiger le toit, il est souvent nécessaire de grimper. La personne qui se charge de cette tâche s’expose à des dangers graves comme la chute en hauteur, une malaise à cause de l’effort physique et du froid ou encore l’ensevelissement sous la neige.

Il est tout à fait possible de faire le travail soi-même à condition de disposer de matériels adaptés. Dans le cas contraire, la meilleure solution est de confier cette tâche aux professionnels. Il existe des méthodes sécuritaires pour déneiger son toit.

Pour ce faire, il est important de planifier les travaux. D’abord, il faut entourer la zone de déversement de neige et interdire l’accès. Puis, mettre un garde-corps en bordure du toit pour se protéger et délimiter une zone tampon d’environ 2 m autour du toit.

Les outils pour bien déneiger le toit

Le déneigement d’un toit requiert plusieurs équipements. Cela peut varier en fonction du type de toits comme les vieux toits, ceux récemment isolés, les toits plats et ceux en pente. En général, il faut une pelle, une échelle, une pousse-neige ainsi que des appareils de levage pour se débarrasser d’une grande quantité de neige s’accumulant sur la toiture.

L’usage des appareils de levage pour personne est un excellent choix afin de limiter les risques et les dangers de chute. Et s’il s’agit d’un grand bâtiment avec un toit en pente, il est suggéré d’opter pour une plateforme élévatrice afin d’exécuter les travaux en toute sécurité. Différentes techniques s’appliquent pour chaque type de toit :

Toit en pente

Pour une maison avec un toit en pente, il est préférable de se servir d’un grattoir à manche télescopique. Le travailleur doit se placer à l’écart de la partie où la neige va tomber.

Toit plat

Pour un toit plat, il est nécessaire de planter une échelle dans un banc de neige et bien s’assurer qu’elle soit parfaitement stable. Il est aussi utile de se munir d’un harnais de sécurité.