Un aperçu du bac de français

Par Falimalala 
 3 minutes
Entretien

Le bac de français, ou Épreuves Anticipées de Français (EAF), sont les premières épreuves du baccalauréat et ont imposées en fin de classe de Première. Elles sont divisées en une partie écrite et une épreuve orale.

Comment se passe le bac de français ?

Les EAF sont organisées afin de vérifier les acquis et les connaissances développées tout au long de la scolarité en français, et les épreuves sont basées sur le syllabus de la classe de Première. Elles viennent notamment vérifier la maîtrise de la langue à l’oral comme à l’écrit, la faculté à lire, analyser et interpréter des textes, et la capacité à analyser différents textes pour tirer une problématique, mais aussi évaluer la base de culture littéraire, la capacité à argumenter et à débattre et la faculté d’invention.

L’épreuve écrite de français

Pour la série L, son coefficient est de 3, et pour toutes les autres séries (sauf STAV), l’épreuve écrite est de coefficient 2. L’épreuve dure quatre heures et est basée sur un corpus de textes accompagnant les sujets. Elle vise en premier lieu à tester les capacités du candidat à lire et analyser des textes, à établir ce qui les relie et à les interpréter, sous forme d’une ou deux questions concernant ces documents fournis. Vient ensuite le travail d’écriture, laissant le choix entre un commentaire, une dissertation ou une écriture d’invention. Le commentaire peut porter sur un ou plusieurs textes (comparaison) et il doit être écrit selon une structure spécifique : introduction, plan en plusieurs parties et conclusion. Le commentaire de texte résume l’interprétation du texte, par rapport à ce qui aura été enseigné pendant l’année. La dissertation est une rédaction personnelle, en réponse à une question ou à une problématique tirée du programme de l’année. L’écriture d’invention est souvent considérée comme le plus difficile de ces exercices d’écriture, car il demande la rédaction d’un texte de forme libre basé sur les consignes du sujet.

L’épreuve orale de français

Cette épreuve est de coefficient 2 pour toutes les séries sauf pour Techniques de la musique et de la danse, où elle compte en coefficient 1. Elle évalue les connaissances du candidat, sa capacité à lire, à comprendre et à articuler ses arguments, son expression orale et sa capacité à dialoguer avec l’examinateur. Cette épreuve est redoutée par les candidats, car c’est leur premier examen oral officiel dans la plupart des cas.

Durant l’oral, le candidat doit exposer l’analyse personnelle qu’il aura faite d’un texte, en fonction d’une question qui aura été posée par l’examinateur. Cette analyse peut être linéaire – selon l’ordre du texte – ou méthodique (la plus recommandée) – avec les idées et arguments regroupés par thèmes. L’épreuve peut se dérouler avec ou sans autre candidat, et l’examinateur propose alors un sujet au programme, ou un sujet n’en faisant pas partie, mais tiré d’une œuvre intégrale au programme. À réception du sujet, le candidat aura 30 minutes de préparation et 20 minutes pour présenter son analyse. Une fois votre analyse exposée, l’examinateur peut vous poser des questions pendant la deuxième partie de la présentation orale.