Belle-fille et belle-mère : les clés pour une relation réussie

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Belle- fille et belle-mère

Belle- fille et belle-mèrelongleanna/Pixabay

« Belle-mère et belle-fille » est une relation complexe qui ne réussit que rarement. Toutefois, un rapport intelligent cautionnerait le bonheur de toute la famille. Découvrons les principes.

Pourquoi des conflits entre belle-maman et belle-fille ?

Vous vous demandez peut-être laquelle est la cause des troubles et qui devrait se soumettre ? La jeune épouse diabolise la plus âgée d’égoïsme en voulant garder son fils. Parfois, la mère veut choisir une fille parfaite pour celui-ci. En réalité, elle s’angoisse de voir son fils s’éloigner dans les bras de cette étrangère qui pourrait la séparer définitivement d’elle. Elle s’inquiète donc pour elle-même sans parler du complexe d’Œdipe entre mères et fils. Elle doute aussi des capacités de cette inconnue à procurer les soins dont il a besoin. De l’autre côté, la jeune épouse craint que la maman ne retourne son mari contre elle, elle-même d’ailleurs qui se soucie de ne pas être à la hauteur des attentes de son mari. Les deux femmes pénètrent donc dans un vilain jeu qui se joue à deux qu’est la rivalité.

Comment établir une belle relation belle-fille belle-mère ?

Découvrir ce qui est positif chez l’autre

Que vous soyez la nouvelle arrivée ou celle qui a mis au monde le monsieur qui se trouve au cœur des rivalités, sachez que vous possédez en chacune de vous ce qu’il y a de bien. Il est préférable de découvrir les bons côtés et les conjuguer pour pouvoir agir magiquement au bien-être de cet homme qui attend tant. Rapprochez vos talents de femmes et de mères (car vous en êtes toutes les deux) et laissez de côté tout le reste. Acceptez qu’il faille s’ajouter aux cadeaux que vous vous offrez à chaque occasion des compliments, des critiques constructives et des conseils. Notez que toute relation basée sur la sincérité se doit de corriger l’autre surtout quand il agit aveuglément sans savoir quelles seraient les retombées de ses actes. Maman s’occuperait bien de ses enfants et grand-mère ne ferait pas autrement. Chaque membre de la famille témoignerait sa fierté d’avoir une épouse, une mère et une mamie comme vous.

Instaurer un respect mutuel

Il y a des limites à tout. Belle-maman est maîtresse chez elle et belle-fille le serait aussi dans le foyer qu’elle et son mari ont bâti. Les décisions finales se trouvent entre les mains du maître et de personne d’autre même si cette dernière a été entendue à donner son avis personnel sur tel ou tel point. Rien ne vous empêcherait d’écouter les suggestions de votre fausse rivale étant donné que ces dernières pourraient valoir de l’or. L’écoute et l’action ne sont pas synonymes et si vous n’aimez pas l’idée, vous direz quand même merci.

Un tête-à-tête entre femmes

Discutez, cuisinez ensemble, faites des courses, marchez et autre. Il existe maints moyens d’entrer en partage et nouer une complicité. Composez le numéro de celle que vous devez aimer ou du moins apprécier et proposez-lui un dîner entre « filles », histoire de papoter un peu pour que votre cœur qui n’est guère mauvais s’expose davantage.