Ce que vous ne savez peut-êtrre pas sur l’odeur corporelle

Par Falimalala 
 3 minutes

Famille

Femme, eau

Femme, eausasint/Pixabay

Le corps humain est encore, jusqu'à ce jour, un grand mystère. Et s'il y a bien des informations que vous ne connaissez pas encore sur votre corps, c'est certainement ceux qui ont rapport avec votre odeur corporelle.

Les curiosités sur l’odeur corporelle

Saviez-vous qu’une journée, votre corps (ou plus précisément vos 50 glandes sudoripares) est capable de produire jusqu’à 1 litre de transpiration ? Savez-vous que les zones qui sentent le plus souvent mauvais sont vos pieds, votre aine et vos aisselles ? Tant d’informations sur les odeurs corporelles que vous devez absolument connaître.

1- Votre odeur est unique et non reproductible

Votre odorat n’est pas capable de le détecter et pourtant, l’odeur corporelle est unique et non reproductible. Il n’y a donc pas que votre ADN ou vos empreintes digitales qui permettent de vous reconnaitre. Mais contrairement aux deux derniers indicateurs, cette odeur dépend de plusieurs facteurs, dont l’alimentation ou le développement de notre corps.

Pour faire court, l’odeur peut donc être considérée comme le reflet de la personnalité d’une personne et de sa vie quotidienne. Dans la culture ancestrale, l’odeur est même considérée comme une méthode de communication à part entière entre les êtres humains.

2- Les odeurs perçues restent en mémoire toute la vie

Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, toutes les odeurs que vous percevrez tout au long de votre vie resteront gravées dans votre mémoire olfactive. C’est pour cette raison qu’une simple odeur permet de raviver des souvenirs du passé ou permet d’identifier les aliments que vous aimez et ceux que vous n’aimez pas.

Les odeurs vous feront également reconnaitre immédiatement les personnes et les objets dont l’odeur vous est familière. Cela expliquerait donc bien des choses. Par exemple comment un bébé arrive-t-il à identifier sa maman rien qu’avec l’odeur corporelle de celle-ci.

3- Les autres facteurs de mauvaises odeurs

Désormais, vous ne devez plus penser que les mauvaises odeurs ne sont dues qu’à une mauvaise hygiène de vie. En effet, ces odeurs peuvent parvenir d’un facteur climatique, d’une hérédité, d’une mauvaise alimentation ou même d’une mauvaise digestion d’un aliment. Si une personne sent mauvais, n’allez donc pas immédiatement le pointer du doigt en disant qu’il ne s’est pas lavé aujourd’hui.

Pour traiter ces mauvaises odeurs, il est parfois nécessaire de passer par plusieurs étapes afin de pouvoir identifier, clairement et vraiment, qu’elle en est la source et comment l’éradiquer sur le long terme (parfois, l’intervention d’un médicament est même nécessaire).

4- Certains aliments influencent la mauvaise odeur

Il n’est donc plus nécessaire de le réitérer : la mauvaise odeur corporelle est également due à une mauvaise alimentation. Comme vous vous en doutez, tous les aliments que vous consommez auront donc un impact direct sur votre corps.

Pour éviter de faire tourner les têtes sur votre passage, ou tuer les mouches, vous devez bannir certains aliments de votre alimentation : les gommes à mâcher, les huiles hydrogénées, la charcuterie, les produits laitiers (surtout lorsque vous en consommez en excès), les œufs, la viande rouge et le poisson, le café, l’alcool,… etc.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (98 notes, une moyenne de : 4,14 sur 5)