Furet domestique : comment en prendre soin ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille

Le furet n’est pas un rongeur comme beaucoup ont tendance à croire. C’est un mustélidé qui peut aussi être domestiqué comme les petits rongeurs. Comment s’en occuper ?

Quel furet et quel maître ?

Caractéristiques d’un furet

Les premiers furets ont été domestiqués en Égypte vers 1 300 ans avant notre ère pour éliminer les rongeurs nuisibles. Son nom scientifique Mustella pitorius furo signifie « voleur puant ». Comme les putois, leur peau dégage une mauvaise odeur de musc. Il cache ses proies dans un endroit secret. Si vous aimez bien sa compagnie, garder quand même un œil sur vos petits objets !

En apparence, le furet est de taille variable, d’une trentaine de grammes à une quarantaine de kilos. Si vous apercevez un rongeur avec des sacs anaux produisant un liquide puant, soyez sûr que c’est un furet. Cette glande externe constitue une arme de défense.

Qui est le maître idéal pour un furet ?

Avant d’adopter un furet, voici quelques points à connaitre. Sachez qu’il faut lui consacrer une heure par jour pour lui donner à manger, jouer avec lui ou nettoyer sa cage. Ce rongeur a horreur de la solitude, donc pensez à adopter aussi un petit frère. Le furet n’est à l’aise que dans une pièce calme, où il pourra se déplacer, quelquefois, en dehors de sa cellule. Et pour cela, il faut se préparer à voir le bazar partout et des déjections dans les coins de la maison. Si vous partez en vacances, le furet voudra bien faire partie de l’aventure sinon, il faut lui trouver une famille d’accueil temporaire. Au cas où il y a d’autres animaux domestiques à la maison, il est essentiel qu’ils s’entendent entre eux.

Bien choisir son furet de compagnie : quels critères ?

Combien, quel âge et quel sexe choisir ?

Comme la plupart des rongeurs, les comportements des deux sexes sont identiques. Pour une question pratique, il vaut mieux choisir le mâle, plus gros, plus facile à surveiller. En général, il n’a pas besoin de compagnon si son maître trouve assez de temps à lui consacrer. Ceci n’est pas toujours évident, donc le mieux, c’est d’en prendre deux. Il est plus facile d’en adopter un premier pour le dresser, puis d’en adopter un autre, après quelques mois.

Chaque âge présente des inconvénients. Les plus jeunes sont difficiles à approcher au début. Les plus âgés prennent du temps à s’habituer à sa nouvelle maison. À la fin, tous deux finiront, quand même, par s’attacher à son maître.

Comportement, alimentation et reproduction d’un furet

Le furet adore jouer et être au contact avec son environnement. Il faut prendre certaines précautions pour éviter qu’il fasse des dégâts dans toute la maison. C’est un pur carnivore. Pour bien grandir et devenir fort, il a besoin de protéines en petite quantité, mais fournies fréquemment.

Si ses conditions d’hygiène et d’alimentation sont bien respectées, le furet n’aura pas de problèmes de santé. Pour être à la fois doux et robuste, il a besoin d’espace pour jouer et dépenser son énergie. Pour ceux qui s’intéressent à l’élevage, il est intéressant de savoir que le furet est mature sexuellement entre 6 à 12 mois. À raison de deux portées par an, il peut mettre bas à 8 petits par portée. L’essentiel est dit sur le furet, la décision vous appartient !