Les moyens de transport de l’époque de nos arrières grands-mères

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Pirogue, coucher de soleil

Pirogue, coucher de soleilKanenori/Pixabay

Nos ainés n’ont pas connu ni nos Porsche ni nos jets privés. Bien avant l’arrivée du train et des bateaux, ils se déplaçaient autrement. Partons à la découverte de ces moyens de transport à l’ancienne.

Quels sont les moyens de transport de nos ancêtres ?

Le portage humain

Eh oui, l’homme transportait objet ou marchandise en le portant. Tout le poids pesait sur le corps humain aussi lourd qu’il soit ! Aussi, le trajet s’effectuait à pied. Ce type de transport n’a pas complètement disparu, car nous avons toujours des objets à porter que ce soit notre sac ou nos téléphones et bien d’autres. Toutefois, nos ancêtres utilisaient le portage humain pour mouvoir leurs rois, leurs chefs, leurs biens et leurs diverses techniques. Il fallait considérer la masse et la nature de la chose à transporter ainsi que le contenant à utiliser. Au Japon, les petits objets se mettaient dans une étoffe carrée, quant aux Africains, ils utilisaient un panier à poignée. Mais le dos est une autre alternative pour supporter un gros sac ou autres. Des sceaux et une calebasse portés à la main à l’aide des poignées feront l’affaire pour le liquide. À travers les âges, même un portage des souverains devenait possible comme ceux des rois francs et germains sur un pavois ou de la chaise à porteurs pour les nobles du Moyen Âge. Ce véhicule pédimobile a beaucoup servi à la souveraineté pour ne pas user leurs saints pieds ! Même le pape se sert encore de sa « sedia gestatoria » lors de certaines cérémonies.

Les pirogues

Nos ascendants connurent la pirogue 5 000 ans avant Jésus-Christ pour le transport sur l’eau ou la mer des personnes ou des biens. C’est une embarcation étroite, mais d’une forme allongée et elle est constituée de bois. Ces ancêtres des bateaux se meuvent à doubles pagaies ou à voile avant d’être munis de moteur comme on les voit à notre époque. Les pirogues les plus anciennes datent des Amérindiens, des Égyptiens et des Mésopotamiens.

L’éléphant

Les Égyptiens, les Indiens, les Libyens ainsi que d’autres pays utilisaient ce mammifère géant comme un moyen de locomotion. Ce cousin des mammouths était sollicité par les Carthaginois pour se mouvoir dans les guerres. Ces animaux en voie d’extinction servaient bien les maitres grâce à leur résistance et leur intelligence. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les Italiens comptaient sur leur aide durant la bataille d’Héraclès en 220. De nos jours, de nombreux pays de l’Asie et de l’Afrique comme les Cambodgiens usent encore de l’éléphant comme un de leurs moyens de balade.

Les chameaux

Ceux-ci ne fournissent pas seulement de la viande appétissante pour l’humain, ils étaient aussi utilisés dans les déplacements pour l’homme et les matériels. On le surnommait « le vaisseau du désert », étant donné qu’il rendait possible de traverser ce dernier avec beaucoup de résistance et une vitesse d’environ de 25 km/h. Les Arabes appréciaient mieux les chameaux de Bactriane vu qu’ils supportent mieux les charges lourdes. Ils se reconnaissent par une double bosse lui servant de garde-manger, car des réserves nutritives s’y accumulent. De plus, les fardeaux des maitres s’y attachent avec sécurité.