Prendre soin de la fourrure du bichon maltais

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Bichon maltais

Bichon maltaisPezibear/Pixabay

Le bichon maltais est un chien de petite taille avec une robe blanche et soyeuse. Son pelage très fin nécessite un soin particulier. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entretien de sa fourrure est si particulier.

Comment prendre soin de la fourrure du bichon maltais ?

Vous le verrez bien rapidement : la fourrure du bichon maltais est très particulière. Longue et soyeuse, elle demande une attention spécifique et un soin minutieux au quotidien. Si vous voulez garder cette robe majestueuse, voici tout ce que vous devez faire.

Le brossage

En plus d’être longue, souple et soyeuse, la fourrure de votre bichon maltais est aussi très épaisse. Vous trouverez environ 400 à 600 poils au cm². Il est donc indispensable de trouver le bon rituel de soin, au quotidien. Avant de commencer, sachez que vous ne trouverez ni flocons ni mèches dans sa fourrure. Ce point est particulièrement important, car ça signifie que l’entretien sera facile. Pour procéder au brossage, réalisez un brossage délicat, en commençant par la tête et en terminant par la queue.

Le volume de la fourrure

Le brossage ne permet pas seulement d’aérer les poils, c’est également le seul et unique moyen qui vous permettra d’éliminer les poussières tout en donnant un beau volume à la fourrure. Pour obtenir de bons résultats, faites en sorte que la brosse de votre choix n’abîme pas et n’arrache pas les poils. Brosser toujours dans le sens de la pousse des poils. Si vous remarquez des nœuds récalcitrants, insistez un petit peu. Quoi qu’il en soit, vous ne devez jamais tirer sur les poils, car cela fait souffrir le petit toutou. Les mots d’ordre sont la douceur et la délicatesse.

Le démêlage

Après le passage de la brosse, utilisez un peigne pour le démêlage. Cette étape est importante, car elle vous aide à défaire tous les nœuds. Pour que vous ne soyez pas confronté à une longue séance de démêlage laborieuse, n’attendez pas la toilette avant de le faire. Et si les dents de votre peigne ont tendance à s’accrocher sans succès, n’insistez pas au risque de faire du mal à votre chien. La solution ? Utilisez une crème ou un spray démêlant. Ce produit efface le nœud sous les doigts et laisse les mèches lisses. Mais attention, si vous avez décidé d’y avoir recours, il ne faut pas oublier de rincer avec de l’eau claire et tiède afin de supprimer le surplus d’huile et de gras.

Le lavage

Vient ensuite l’étape du bain. Pour garder la bonne qualité de la fourrure, n’utilisez pas n’importe quel produit. Votre chien a un pH cutané compris entre 7 et 7.5, son shampoing doit donc y être conforme. Vous pouvez opter pour un shampoing doux, un shampoing spécial pour les poils longs, un shampoing éclaircissant, etc. À chaque bain, deux applications de shampoing seront nécessaires. Le premier aide à supprimer la saleté et les graisses. Le deuxième gonfle la fourrure et lui offre une belle couleur et un bel éclat.