Des astuces simples pour optimiser votre confort thermique cet hiver

Par Falimalala 
 4 minutes
Famille
Du feu dans la Cheminée

Du feu dans la Cheminéerawpixel/Pixabay

Pour l'hiver, vous avez certainement envie de profiter pleinement de la chaleur de votre logement, sans pousser le chauffage au maximum. Voici quelques idées simples pour améliorer la performance énergétique de votre habitation.

Un logement mal isolé constitue une véritable passoire énergétique en été comme en hiver. Surtout en hiver. Selon les statistiques du Ministère de l’Énergie, les dépenses énergétiques liées au bâtiment représentent 39 % de la consommation totale en France, contre 29 % pour l’automobile et le transport.

Le chauffage représente à lui seul 75 % des besoins énergétiques d’un foyer. Une habitation bien isolée est donc gage de confort thermique et surtout d’économies substantielles. Voici comment faire pour transformer une passoire thermique en véritable nid douillet dès cet hiver.

Protégez vos fenêtres avec des dispositifs d’isolation adéquats

Dans une maison ou un appartement, une bonne partie – 33 % plus précisément — des déperditions de chaleur incombe à une isolation défectueuse des fenêtres et des menuiseries. Il est donc essentiel de s’attaquer au problème, en éliminant les espaces d’où la chaleur peut s’échapper. Vous disposez de plusieurs solutions pour colmater ces fuites :

  • Le film de survitrage : cette membrane isolante sert à renforcer l’isolation des vitrages des menuiseries, qu’ils soient simples ou doubles. Le dispositif filtre les rayons UV du soleil et limite les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur, surtout en période de froid. Les membranes dotées de microbulles affichent un rendement nettement plus élevé
  • Les joints autocollants : abordables, ces accessoires permettent de limiter les pertes de chaleur au niveau des dormants. Vous trouverez des joints autocollants en plastique, en caoutchouc ou en mousse sur le marché.
  • Les volets : Si vos fenêtres en sont dotées, pensez à les baisser la nuit ou même le jour pour réduire au strict minimum les pertes de chaleur.
  • Posez des rideaux épais devant les portes d’entrée, de cave ou de grenier ainsi que devant les fenêtres en hiver. Vous pouvez aussi fixer des boudins de tissus à vos portes pour éliminer les espaces d’échanges caloriques.

Optimisez l’usage de vos radiateurs

Se retrouver au chaud chez soi ne signifie pas forcément pousser le chauffage au maximum. Un tel confort s’obtient également en adoptant quelques gestes simples. Aussi, pensez à ne pas éteindre systématiquement les radiateurs à chaque fois que vous quittez une pièce.

Vous gagnerez plus à réduire légèrement le chauffage dans la pièce en question lorsque vous ne l’occupez pas, au lieu de l’éteindre et le rallumer à chacun de vos passages. Placez des tapis un peu partout dans votre maison, surtout sur les surfaces les plus froides : vous vous épargnerez ainsi la désagréable sensation de froid.

Vous pouvez aussi augmenter le rendement de vos radiateurs en les associant avec des panneaux réflecteurs. Ces équipements en aluminium, fixés entre le chauffage et le mur, orientent la chaleur émise par la chaudière vers l’intérieur de la pièce – et non vers le mur.

Prévoyez des travaux d’isolation, si nécessaire

Parfois, il vaut mieux refaire une partie ou la totalité de l’isolation pour garantir le confort thermique d’une habitation. Vous pourriez avoir besoin de réaliser un nouveau diagnostic de performance énergétique dans ce cas. Les données recueillies au cours de cette évaluation vous indiqueront quel élément de l’isolation de votre logement doit être remplacé ou renforcé.

Le diagnostiqueur peut préconiser un remplacement du système de chauffage, une réfection de l’isolation de la toiture, une réhabilitation des menuiseries ou l’isolation par l’extérieur des murs.

Où retrouver ces produits ?

Voici quelques liens utiles pour vous procurer deux des produits cités :