Qu’est-ce que le coryza du chat ?

Par Falimalala,  publié le 4 décembre 2018 à 16h33.
 3 minutes

Famille

Chaton attaque les fleursilyessuti/Pixabay

Le coryza est une maladie très fréquente chez les animaux, notamment les chats. Pouvant être victime des symptômes au moins une fois dans sa vie, voici comment la reconnaître et la soigner.

C’est quoi le coryza chez le chat ?

Tous les bons propriétaires de chats se doivent de connaitre le coryza. Chez les chatons comme chez les chats adultes, cette maladie est l’une des plus fréquentes. Si la plupart des propriétaires n’y prêtent pas toujours attention, c’est qu’à ses débuts, le coryza parait banal. Et pourtant, c’est une maladie très dangereuse.

Maladie complexe, il est difficile de reconnaître la véritable source du problème. Le coryza est causé par une association de bactéries et de virus :

  • L’herpès virus qui s’attrape par les voies respiratoires,
  • Le calicivirus qui est responsable de fièvres et de fatigue,
  • Le réovirus qui est responsable des larmoiements.

Il est important de préciser que cette maladie est vraiment très contagieuse. Si vous avez des chats qui ne sont pas vaccinés, attendez-vous à ce que le chat victime de coryza transmette les virus responsables à tous.

La meilleure solution est de faire garder le chat le temps que les symptômes disparaissent. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas une maladie qui se transmet à l’homme.

Quels sont les symptômes du coryza ?

Vous n’aurez pas du mal à reconnaître les symptômes du coryza chez le chat, car ils sont très visibles et l’incubation dure entre deux et cinq jours.

  • Le premier signe se montre par des troubles respiratoires. Envahissant les muqueuses du nez, du palais et de la langue, le coryza vous donnera l’impression que votre chat a un rhume (éternuement, nez qui coule).
  • Le chat pourra ensuite se mettre à tousser. À ce stade, il montera également des signes au niveau des yeux : en plus de la conjonctivite, les yeux se mettent à couler comme son nez.
  • Après quelques heures, le chat commencera à perdre petit à petit son appétit. Si vous y prêtez attention, vous verrez des petites taches rouges au niveau de sa langue et dans sa bouche.

L’intensité des symptômes de cette maladie peut varier d’un chat à l’autre. Quand pour certains chats cela se limite à une simple hyperthermie, pour d’autres, cela peut aller jusqu’à un syndrome respiratoire qui entraîne, dans la plupart des cas, la mort.

Alors, dès que vous constatez des signes bizarres chez votre chat, ne laissez pas la maladie traîner et prenez une consultation le plus rapidement possible.

Quels sont les traitements du coryza ?

Lorsque les crises sont importantes, cela peut nécessiter une hospitalisation ou une urgence en pronostic vital engagé. Par contre, si les crises sont encore sans danger pour le chat, un simple traitement symptomatique et une couverture antibiotique seront nécessaires.

Pour dégager délicatement les voies respiratoires de votre boule de poils, des inhalations peuvent être proposées.

Comment prévenir cette maladie ?

Pour ce qui est de la prévention contre la maladie, vous devez penser à vacciner votre chat, car des vaccins spéciaux existent. Il est tout de même à préciser que les vaccins ne sont pas faits pour immuniser le chat mais pour rendre la maladie moins grave et éviter une issue fatale.

Cette astuce à obtenu 3,49/5 à partir de 457 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles