Comment se faire pardonner ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Famille

Un couple

Un couplelambhappiness/Pixabay

Il arrive à tout le monde de regretter d’avoir dit ou fait une chose. Pour réussir à faire la paix avec soi, une personne peut avoir besoin de se faire pardonner. Découvrez ici quelques astuces dans cette étape.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Commencer par reconnaître ses torts

Si vous en êtes à vouloir vous faire pardonner, c’est sûrement parce que vous avez reconnu vos torts intérieurement. Cela signifie que vous allez devoir chercher en vous la cause profonde de votre comportement. Il vous faudra alors accepter cette part d’ombre en vous, qui est tout à fait normale.

Étant humain, il est évident qu’à un moment ou un autre vous allez blesser quelqu’un, même sans en avoir l’intention. Prenez l’entière responsabilité de vos actions, en vous rappelant que vous êtes humain, et que l’erreur est humaine. C’est en réalisant vos erreurs que votre demande de pardon sera la plus honnête et la plus authentique.

Vous n’en saurez être que d’autant plus transparent et honnête. Ce n’est qu’en acceptant vos propres fautes que vous réussirez à construire des relations saines et durables.

Présenter ses excuses

Une fois que vous aurez pris le temps de reconnaitre vos torts, acceptez-les et soyez humble. Demandez pardon le plus vite et le plus honnêtement possible. Avant de demander pardon à quelqu’un, il vous faudra replacer le contexte, même si cela peut être désagréable ou que cela peut vous faire honte.

Pensez à vous détendre au préalable, relaxez votre mâchoire, vos épaules, vos bras et votre torse avant d’entamer la conversation. Nul besoin de rentrer dans les détails toutefois, il vous suffira par exemple de dire « Par rapport à mon comportement – ou mes paroles – de la dernière fois, je tiens à m’excuser car j’ai mal agi ».

Si votre demande vient du cœur et que vous êtes honnête, vous n’aurez rien à cacher, et rien à prouver. Vous n’aurez donc pas besoin d’avoir raison.

Accepter les reproches

Si vous êtes face à quelqu’un de conciliant, elle acceptera sans doute vos excuses sans revenir sur votre comportement. Dans le cas contraire, il faut que vous soyez préparé à entendre ce que la personne à encore à vous reprocher.

Écoutez-la avec une oreille bienveillante, les reproches de votre interlocuteur ont – en quelque sorte — été déclenchés par votre comportement. Acceptez les remarques comme des critiques constructives, et ne tombez pas dans le piège de la colère.

Une fois que la personne vous aura partagé son ressenti, reprenez ses arguments, excusez-vous de nouveau s’il le faut et justifiez vos actions tout en acceptant vos responsabilités. Il est rare de nos jours d’entendre « Vous aviez raison, j’avais tort. » Et pourtant ces petites phrases font du bien ceux qui les entendent et leur permet de faire la paix avec vous, mais aussi avec eux-mêmes.

Promettez à la personne en face de vous (et à vous-même) que vous ferez les efforts nécessaires pour que cela ne se reproduise plus. Si cela est possible, essayez de travailler ensemble sur votre développement personnel, en gardant le bien-être – et le mieux-être — de tous en tête.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (82 notes, une moyenne de : 4,07 sur 5)