Astuces pour prendre soin de son anthurium

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage
Anthurium pourpre

Anthurium pourpreFoto-Rabe/Pixabay

L’anthurium ou « langue de feu » est une plante que les jardiniers apprécient particulièrement. Si vous êtes ébloui par ses couleurs, voici les conseils d’entretien à suivre avant de se lancer dans sa plantation.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment prendre soin de son anthurium ?

Cette plante tropicale n’est pas des plus faciles à planter en intérieur (comme en extérieur d’ailleurs). Et pour cause, ses soins s’accompagnent de quelques difficultés de taille. Comme il s’agit d’une plante tropicale, les problèmes de croissance sont bien souvent au rendez-vous.

En effet, il n’est pas si aisé de créer des conditions propices pour sa floraison. En suivant ces quelques conseils, cette plante capricieuse trouvera une place d’honneur dans votre intérieur.

L’éclairage

S’il y a une chose que vous devez impérativement connaitre à propos de l’anthurium, c’est bien son amour pour la lumière. Lorsqu’elle est à l’ombre, cette plante aura beaucoup de mal à croître. Malheureusement, tout n’est pas aussi simple. Vous devez trouver le bon équilibre, car lorsqu’elle est exposée à beaucoup trop de lumière, elle peut également se faner très rapidement.

Pour une floraison propice toute l’année, vous devez créer une lumière diffuse. À la fin de l’automne, pensez à la mettre en valeur pour que des fleurs luxueuses en sortent.

L’humidité

La « fleur du flamant rose» nous vient tout droit des forêts tropicales. Si elle est particulièrement fleurissante à ces endroits, c’est surtout grâce à l’humidité. Pour une plantation en intérieur, il est donc indispensable de reproduire efficacement l’environnement où elle a l’habitude de grandir.

Le taux d’humidité nécessaire est de 80 %. Pour y arriver, vous aurez donc besoin d’investir dans un bon humidificateur. Ce n’est pas tout, vous devez aussi essuyer régulièrement les feuilles avec un chiffon humide et pulvérisez la plante avec de l’eau de pluie à température ambiante.

La température

Il s’agit d’une plante qui peut facilement s’adapter aux conditions de température. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une fleur thermophile. Ainsi, la fourchette de température idéale, durant les saisons chaudes, est comprise entre 20 à 28 °C. Durant l’automne et l’hiver, la fleur aura besoin d’un endroit où la température se situera idéalement à 17 °C.

Attention tout de même, ne soyez pas tenté de le mettre près d’un radiateur chaud ou d’un mauvais courant d’air, car ce sont les ennemis jurés de cette plante. Elle ne supporte pas non plus les changements brusques de température.

L’arrosage

Cette plante est particulièrement exigeante vis-à-vis de son arrosage. Comme vous l’aurez deviné, cette dernière doit être abondante. Mais attention tout de même à ne pas aller au-delà du raisonnable. La sécheresse est nocive pour une bonne floraison, mais l’abondance en eau ne lui fera pas non plus du bien.

En été, l’arrosage doit se faire de manière régulière : en moyenne deux à trois fois par semaine suffisent. En hiver, la fréquence diminue, car il ne faudra l’arroser qu’une fois tous les sept jours.

Le rempotage

Si vous lui apportiez les soins nécessaires, votre anthurium peut durer des années. Si vous voulez le conserver des années en plus, n’oubliez pas de le rempoter tous les printemps. Une fois que la motte dépassera les 25 cm de diamètre, le rempotage peut se faire tous les deux ans.