Tout ce qu’il y a à savoir sur la culture du myrte

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage

Originaire des régions méditerranéennes, le myrte est une plante à la fois décorative et aromatique. On lui attribue aussi des propriétés curatives. Il est caractérisé par une floraison estivale de couleur blanche.

Comment planter le myrte ?

Où faut-il le planter ?

Le myrte est une plante qui n’exige pas de type de sol en particulier. En effet, il pousse sur tout type de sol. Cependant, il a un penchant pour un sol calcaire qui est à la fois sec et bien drainé. Il faut toutefois bien tenir compte de l’exposition de la plante auvent. En effet, il ne doit pas être exposé au grand vent, surtout durant la période de floraison. On pourra donc l’abriter près d’un mur.

Dans les régions froides, il est conseillé de les planter dans un bac ou un pot. De cette façon, on pourra le déplacer sans difficulté lors des rudes hivers. Quant aux régions chaudes, le myrte se plante directement en pleine terre.

Période de plantation

Il est à savoir que cet arbuste fleurit au printemps et nous fait profiter de ses fruits durant la période automnale. Quant à sa plantation, elle dépend de la région où l’on se situe. Les sudistes peuvent s’attaquer à la plantation au mois de septembre et octobre. Pour la partie Nord de la France et les autres régions, la plantation se fera au printemps.

Les modes de plantation du myrte

Le bouturage est le mode de multiplication le plus courant pour cette plante. C’est une méthode de reproduction fidèle et facile à accomplir. Le bouturage du myrte s’effectue durant la période de l’été. On utilisera une branche semi-aoûtée (tige en cours de durcissement) comme bouture. À l’aide d’un sécateur, on va couper un rameau de 15 cm de long. Les feuilles de la tige seront éliminées sauf les 2 dernières paires pour ne pas épuiser la bouture. On repique ensuite le rameau dans terreau formé par un mélange de sable et de tourbe. L’on arrosera la bouture régulièrement afin de garder le terreau humide.

Le semis est aussi une autre façon pour obtenir de nouvelles plantes de myrte. Les semailles se font au printemps. Cependant, cette méthode est moins rapide que le bouturage et le taux de réussite est assez bas.

Comment entretenir le myrte ?

Le myrte se cultive en haie ou isolé. C’est un arbuste ne nécessitant pas de taille, car il est très apprécié à son état naturel. Cependant, si vous voulez donner une forme particulière à votre arbuste, vous pourriez effectuer des tailles entre la mi-février et la mi-mars.

Le myrte s’adapte mal à l’humidité. De ce fait, les arrosages doivent êtres espacés, sans pour autant laisser le sol s’assécher complètement. Concernant la fertilité du sol, un apport en engrais est préconisé une fois par an, juste avant le départ de la végétation.

Si vous voulez profiter des fruits de couleur bleu noirâtre et de la senteur des fleurs blanches en été, cultivez le myrte chez vous.