Tout sur le gazon synthétique

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage
Gazon synthétique

Gazon synthétiqueMabelAmber/Pixabay

Aucune garantie sur l’éclat de votre extérieur ne serait possible en l’absence de gazon. Le synthétique est une alternative très intéressante. Zoom sur cet élément de décor outdoor.

Pourquoi choisir une pelouse synthétique plus qu’une naturelle ?

Notre génération vit à un rythme très rapide l’empêchant de s’attarder sur ce qui demande trop d’attention et de soins. Tout change, aujourd’hui, c’est le cas aussi pour la pelouse. Celle qui est brute requiert trop de temps et de mesures particulières pour l’entretien comme l’arrosage, les engrais et autres, qu’il arrive que les efforts fournis deviennent vains quand on échoue à suivre les protocoles. Votre choix d’agrémenter votre extérieur avec du gazon synthétique cautionne la beauté de toute l’étendue revêtue et la longévité de la parure.

Comment choisir sa pelouse artificielle ?

Prendre en compte la surface

Couvrez avec un gazon synthétique un carré de jardin, un balcon, un patio ou pourquoi pas toute la surface de votre terrasse avec le condensé d’esthétisme de ce style inédit. Considérez votre budget et faites votre choix dont voici le guide. Les experts en bricolage et jardin vous surprendront avec leur gazon très proche du naturel et vous trouverez sur internet des vendeurs en ligne qui vous proposeront des prix très abordables. Vous pouvez enjoliver avec ce design une superficie en terre, en sable ou en béton.

La provenance et la matière

Vous devez savoir que la provenance de la matière garantit la durée de votre pelouse synthétique. La plupart des amoureux de l’agrément en gazon synthétique choisissent une provenance européenne vue que les grands fabricants s’y trouvent. Aussi, vous devez opter pour la sélection de la fibre qui est préférablement fabriquée en polyéthylène à 100 %, mais pour les petites bourses, celui qui est à 50 % polypropylène figure parmi les alternatives même si cette fibre est une moyenne gamme.

La résistance à l’arrachement

D’abord, vous opterez pour des gazons courts de 2 mm pour que le terrassement ressemble à un tapis pour le plaisir des yeux. Si vos fibres sont trop longues, elles vont se coucher facilement et ceci éloigne la beauté outdoor que vous désirez établir. Aussi, n’optez jamais pour un gazon facile à arracher de peur que votre herbe artificielle donne un aperçu très regrettable avec les parties déracinées. Cette résistance est calculée en Newton, comme on vous l’a appris à l’école. Voyez donc à quel point la physique vous escorte jusqu’à votre distributeur de pelouse artificiel ! Fixez-vous que vous achèterez au minimum un 30 Newtons pour avoir plus longtemps une jolie verdure.

Perméabilité et sable

Votre gazon artificiel doit présenter une perméabilité irréprochable sinon une piscine d’eau s’y installerait pendant la saison humide. L’impératif exige qu’un drainage aisé s’exécute. Vérifiez que cette perméabilité retire plus de 60 litres par minute et ceci par m2. C’est plus commode de veiller à un modèle sans sable parce que ce dernier ne risque pas de causer une difficulté d’assèchement.