Des mesures préventives pour éviter un AVC

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Ambulance, urgence

Ambulance, urgenceArtisticOperations/Pixabay

L’accident vasculaire cérébral s’explique par une interruption de l’irrigation du sang dû au fait qu’une artère du cerveau est atteinte. Les conséquences sont souvent lourdes. Il est donc nécessaire de le prévenir.

Pourquoi doit-on se protéger de l’AVC ?

Cette maladie pourrait nous enlever la vie et si on n’en meurt pas, une partie de la capacité physique et celle de l’aptitude à communiquer sera souvent le prix à payer. Cette maladie endommage la psycho-motricité et rend la victime aphasique (ayant un problème de langage et de compréhension). De plus, la vie sociale et familiale de l’individu n’est plus la même après l’accident, car le souffrant ne pourrait pas généralement se remettre à 100 % de la difficulté. Sachez que les statistiques révèlent un cas d’AVC toutes les 9 minutes. Cette donnée est vraiment effrayante, au point de nous faire demander s’il n’y a pas moyen de prévenir cette affection fatale. Fort heureusement, cette prévention est bien possible.

Quels sont les impératifs de la prévention de l’AVC ?

La prévention de l’accident vasculaire cérébral s’agit d’éloigner les risques. Les mesures protectrices consistent surtout à adopter de bonnes habitudes.

Une alimentation saine

Ce serait un régime basé sur des légumes et des fruits. Dites adieu aux nourritures pleines de graisses et priorisez la graisse naturelle des plantes. Ce lipide végétal prévient l’obésité et lutte contre le cholestérol qui est une matière graisseuse qui, en excès, pourrait bloquer les artères et favorise la venue de l’AVC. Le fait de régler l’alimentation vous aiderait à lutter contre l’hypercholestérolémie.

Il faut aussi manger avec peu de sel et ménager la consommation du sucre. Si vous fumez, il faut arrêter, car le tabac fait vieillir les parois des artères, un fait qui ne vous mettrait pas à l’abri de ce fatal accident. Faites de même avec l’alcool, diminuez sa prise et remplacez cela par un verre de vin de qualité, maximum un verre par jour.

Le sport

Programmez la marche dans votre quotidien avec des séances rapides de 30 minutes. C’est le sport qui entretien le cœur. Cet exercice physique a pour vertu de réduire le cholestérol et donc l’obésité en augmentant la masse musculaire et diminuant les graisses. Si vous avez la possibilité de pratiquer d’autres exercices, sachez que ceux-ci sont toujours utiles pour une bonne santé. Essayez le vélo ou la descente d’escaliers.

Des mesures médicales

Les hypertendus sont les plus touchés par l’AVC. Si vous en êtes un, il vous serait conseillé de prendre régulièrement vos médicaments et vérifier votre tension artérielle tous les jours. Il est aussi avisé de prévenir votre médecin si celle-ci est irrégulière ou si vous remarquez une augmentation, pour que vous puissiez voir ensemble ce qui est à faire. Les diabétiques et ceux qui ont du cholestérol doivent aussi respecter le régime alimentaire et la médication prescrits, car ils sont pareillement des cibles de cette affection mortelle.

Pour couronner le tout, il est de mise de réaliser un bilan médical régulier et de conclure qu’il est possible de se prémunir de l’accident vasculaire cérébral.