La colite, que savoir

Par Falimalala,  publié le 8 octobre 2018 à 16h05.
 3 minutes

Santé

Homme, mains sur la têtegeralt/Pixabay

Qu'est-ce que la colite ? Motif très fréquent de consultation auprès des médecins ou des spécialistes gastro-entérologues, il s'agit d'une inflammation au niveau du côlon.

Qu’est-ce qu’une colite ?

La colite peut s’expliquer par plusieurs causes, les traitements donnés aux patients dépendront surtout de l’origine de ladite inflammation. La colite est simplement une inflammation au niveau du côlon. Pouvant avoir plusieurs origines, on distingue deux grands types de colite : les colites aigües et les colites chroniques.

Les causes de la colite

Que ça soit une colite aiguë ou une colite chronique, il est indispensable de trouver son origine afin de poser un diagnostic précis et trouver le traitement adapté.

1- Les colites aigües

  • Des infections dues à des virus, des bactéries, certains champignons et parasites
  • La prise de médicament comme certains antibiotiques ou laxatifs
  • La mauvaise vascularisation sanguine
  • Les traitements contre le cancer (comme la chimiothérapie)

2- Les colites chroniques

  • Le syndrome du côlon irritable
  • La Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales
  • La maladie de Crohn

Les symptômes de la colite

L’origine de la colite dépendra de son type. Les symptômes seront également différents d’un type à l’autre. Généralement, les personnes atteintes de la colite aiguë ont des épisodes fréquents de diarrhées et se plaignent, souvent, de douleurs abdominales. Lorsque les diarrhées sont sanglantes (avec des glaires) et qu’elles sont accompagnées de fièvre, la colite aiguë est considérée comme étant sévère. La colite chronique, quant à elle, se manifeste également par des douleurs au niveau de l’abdomen, des diarrhées, des saignements digestifs et parfois une perte importante de poids.

Comment reconnaître la colite chronique dans ce cas ? Les fissures et les ulcérations autour de l’anus sont les manifestations propres à ce type. Lorsque les troubles du transit ainsi que les douleurs persistent et que les selles deviennent sanglantes, il est indispensable de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Les traitements

Une fois encore, le traitement ne sera donné que lorsque le professionnel de la santé saura exactement de quel type de colite souffrez-vous ainsi que l’origine de cette dernière.

Généralement, le traitement prescrit est à base de corticoïdes. Mais certains médicaments à base de dérivés salicylés sont également efficaces. Lorsque la maladie atteint un certain stade, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

Les préventions de la colite

Il existe des préventions qui permettront de diminuer le nombre et l’intensité de vos crises de colites. La plupart sont faciles à adapter dans votre quotidien. En général, cela touche principalement votre manière de vivre :

  • Eviter les plats beaucoup trop épicés
  • Ne pas inclure de plats trop gras dans vos recettes
  • Diminuer les fritures
  • Éradiquer les crudités
  • Supprimer certains aliments de vos habitudes alimentaires : haricots secs, fèves, choux, lentilles
  • Eviter ou prendre avec modération le café, le thé, les boissons à base de cola, les boissons gazeuses
  • Mieux mastiquer les aliments
  • Fixer une heure précise pour la prise des 3 repas de la journée
  • Arrêter l’alcool et le tabac
  • Eviter les médicaments laxatifs
Cette astuce à obtenu 3,42/5 à partir de 527 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles