La leishmaniose : un zona symptômes canin

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Vétérinaire, chien

Vétérinaire, chien12019/Pixabay

Tout bon éleveur de chiens sait que nos bêtes sont très sensibles aux maladies. Les affections parasitaires comme la leishmaniose sont les plus fréquentes. Comment alors combattre ce type de maladie ?

Comment se manifeste la leishmaniose chez les chiens ?

Leishmaniose parasitaire : du chien à l’homme

La leishmaniose est une maladie parasitaire très grave qui touche particulièrement les canidés. Son vecteur est un insecte qui s’appelle « phlébotome ». Il est particulièrement actif pendant la nuit, et lors des saisons estivales d’avril à mai et de septembre à octobre.

La transmission de la maladie se fait par une piqûre et le parasite transmis est un protozoaire microscopique : la leishmanie (leishmania infantum). La leishmaniose est dangereuse, car, non seulement, elle peut causer la mort du chien, mais se transmet aussi à l’homme. Si c’était une maladie encore rare il y a quelques années, ce n’est plus le cas maintenant. C’est pourquoi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’y intéresse en particulier.

Quelles espèces y sont les plus vulnérables ?

La leishmanie n’attaque pas seulement les chiens, mais peut se transmettre à nombreux mammifères (rongeurs, lynx, primates). L’inquiétude par rapport à cette affection s’étend sur deux niveaux. D’abord parce que c’est une zoonose et donc se transmet à l’homme. Ensuite, parce qu’il existe des chiens porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils couvent le parasite, mais ne sont pas malades. Ce rôle de réservoir rend plus complexe le contrôle de cette maladie. Avant, les phlébotomes avaient une préférence pour les régions tropicales. Ce n’est plus le cas actuellement et c’est devenu de plus en plus alarmant, car des dizaines de zones hors tropiques ont aussi été victimes. La force de la leishmaniose reste dans cette capacité de propagation.

Comment se protéger contre la leishmaniose des chiens ?

Prévenir la leishmaniose canine

Étant des insectes nocturnes, les actions de lutte contre les phlébotomes doivent être considérées dans ce sens. Il suffit donc de ne pas laisser son chien dormir dehors surtout lors des hautes saisons qui favorisent ses attaques. Dans la mesure où il est question de maladie parasitaire, il va de soi d’appliquer des antiparasites spécifiques à son chien. On peut également se prévenir contre cette affection grâce à un vaccin. Quoiqu’un dépistage est nécessaire avant d’effectuer cette primo-vaccination. Le vétérinaire vous conseillera d’en faire, car si votre chien est séropositif, c’est qu’il est malade et que la vaccination n’est plus utile.

Guérir la leishmaniose canine

Avant de traiter toute maladie, il est impératif de faire des diagnostics. Pour le cas particulier de la leishmaniose, une prise de sang suffit. D’autres examens complémentaires pourront, quand même, être réalisés au besoin. La présence du parasite se détecte facilement dans le sang. À partir de cela, le vétérinaire pourra déclarer la séropositivité du chien et décider de la pertinence du traitement ou non.

La complexité, la durée et le prix du traitement constituent parfois des obstacles alors que la guérison n’est pas garantie à 100 %. Les médicaments n’éliminent pas totalement les parasites. Ils visent juste à réduire les risques cliniques et non à guérir l’animal. Si le chien est dans un stade avancé de la maladie, le mieux est d’opter pour l’euthanasie. Prendre soin de son animal de compagnie ne permet pas seulement de lui sauver la vie, mais aussi la nôtre.