Le lierre grimpant : un atout bien-être imparable

Par Falimalala,  publié le 13 avril 2019 à 7h34.
 3 minutes

Santé

lierre grimpant

lierre grimpantsweetlouise/Pixabay

Le lierre grimpant a souvent mauvaise réputation auprès des jardiniers. Pourtant, il recèle de nombreuses vertus. Découvrez comment utiliser le lierre pour accroître votre bien-être au quotidien.

    Quels sont les bienfaits du lierre grimpant ?

    Reconnu pour ses vertus thérapeutiques depuis l’Antiquité, le lierre grimpant ou l’Hedera helix, de son nom scientifique, a petit à petit perdu de sa notoriété au fil des ans. Cette plante, qui fleurit entre la fin du mois d’août jusqu’au mois de novembre, procure toutes sortes de bienfaits.

    Elle contient entre autres des flavonoïdes, des saponosides triterpéniques ainsi que des dérivés du falcarinol. Ses principes actifs lui concèdent des propriétés antispasmodiques et expectorantes.

    Vous pouvez ainsi l’employer en usage externe ou interne pour soulager de nombreux maux comme :

    • Le rhume, la bronchite ou la coqueluche
    • La toux grasse
    • Les démangeaisons, les brûlures et autres affections de la peau
    • La cellulite
    • L’arthrose
    • Le rhumatisme
    • Les douleurs névralgiques
    • Les spasmes, etc.

    Le choix du traitement variera en fonction de la maladie à soigner. Il est d’ailleurs vivement recommandé de demander l’avis de votre médecin avant d’entamer un traitement à base de lierre grimpant.

    La plante peut en effet provoquer des réactions allergiques, des diarrhées ou encore des troubles gastriques chez certains individus intolérants aux plantes appartenant à la famille des araliacées.

    Le lierre grimpant peut aussi être combiné à d’autres médicaments pour favoriser plus rapidement la rémission.

    Comment profiter des vertus thérapeutiques du lierre grimpant ?

    Découvrez ci-dessous quelques recettes à base de feuilles fraîches ou séchées de lierre grimpant, qui vous seront utiles au quotidien. Évitez de consommer les baies de cette plante, du fait de leur toxicité.
    Contre la toux

    Pour soulager une quinte de toux, faites infuser durant une dizaine de minutes 1 g de feuilles séchées dans 30 cl d’eau bouillante. Vous pouvez filtrer la préparation.

    Utilisez du miel de lavande ou de sapin pour sucrer. Buvez une tasse de cette infusion dans la journée et une autre tasse avant de vous coucher pour apaiser la toux.

    Contre les calculs rénaux

    Pour cette recette, vous aurez besoin d’1 litre et demi de vin rouge, bio de préférence. Versez-en 1 litre dans une casserole et ajoutez une pincée de feuilles fraîches de lierre grimpant, hachées finement. Portez à ébullition, mais sans couvrir.

    Une fois la préparation réduite de moitié, filtrez et mélangez avec le vin restant. Buvez un petit verre de cette liqueur tous les matins durant une dizaine de jours pour lutter contre les calculs rénaux.

    Contre la cellulite

    Pour dire adieu à la cellulite, mixez 250 g de feuilles fraîches que vous mettrez à bouillir dans de l’eau. Imbibez ensuite une compresse de cette bouillie, que vous appliquerez sur les endroits touchés durant une trentaine de minutes.

    Une autre astuce consiste à faire bouillir 100 de feuilles fraîches durant une dizaine de minutes dans un demi-litre d’eau. Mélangez ensuite la solution à de l’argile verte en poudre. Appliquez le cataplasme sur les zones touchées par la cellulite pendant vingt minutes. Rincez.

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (525 notes, une moyenne de : 3,55 sur 5)