Qu’est-ce que la ferritine indique sur la santé ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Des tubes à essai.

Des tubes à essai. Pixabay.com

Le sang est un élément à surveiller de près si l’on veut être en bonne forme. Le taux éléments qui le compose est un bon indicateur de l’état de santé. Faire des analyses systématiques reste la meilleure option.

Pourquoi analyser la ferritine ?

La ferritine pour connaitre la disponibilité en fer

La constitution biologique de la ferritine est faite de protéine. Elle se retrouve à l’intérieur des cellules du foie, de la rate, des muscles squelettiques et du sang. Elle établit des liaisons intracellulaires avec le fer. Cette attache permet de rendre ce dernier disponible à tout moment pour l‘organisme.

C’est-à-dire que si le taux ferritine est élevé, le fer en est de même. À savoir que le fer joue un rôle primordial dans la respiration cellulaire puisqu’il aide à stocker l’oxygène. Cet élément intervient également dans de nombreuses réactions enzymatiques à l’intérieur des cellules. Tout ceci pour dire que la carence en fer peut avoir des effets catastrophiques.

La ferritine : un bon indicateur de l’état de santé

D’après la relation étroite qui existe entre la ferritine et le fer, cet élément mesure la quantité de fer dans le sang. Le fer permet aux globules rouges de fixer de l’oxygène. Sans fer, toutes les cellules de l’organisme ne peuvent pas respirer. En ce sens, le taux de ferritine dans le sang est utilisé pour détecter des dysfonctionnements dans l’organisme.

Cet examen peut être prescrit pour trouver une cause d’anémie, une forme avancée et très répandue du cancer du sang. Il peut également détecter la présence d’inflammation. Les problèmes peuvent aussi provenir d’un excès de fer. Dans ce cas, le taux de ferritine sert à confirmer une hémochromatose. De façon indirecte, la ferritine peut évaluer l’efficacité d’un traitement en fer.

Comment fonctionne l’examen de la ferritine ?

Prendre connaissance de ses facteurs déterminants

Un prélèvement de sang permet de doser la quantité de ferritine dans les cellules. La piqûre est faite sur des veines situées au niveau du pli du coude. Par ailleurs, il faut savoir que certaines conditions peuvent modifier le dosage en cet élément. Si la personne a bénéficié d’une transfusion sanguine au cours des quatre derniers mois, il est certain que cela fera grimper le taux en ferritine du sang.

Il en est de même pour la consommation d’aliments favorisant la quantité sanguine. Un régime à base de viande rouge, par exemple, sera bénéfique pour les personnes en manque de fer. Certains médicaments comme les contraceptifs agissent aussi comme des précurseurs. Et enfin, la radiographie peut avoir des impacts significatifs.

Interpréter les résultats

La concentration en ferritine dépend de l’âge et du sexe. Elle est de 18 à 270 ng/ml (nanogrammes par millilitre) chez l’homme, 18 à 160 ng/ml chez la femme et 7 à 140ng/ml chez l’enfant. On observe également une légère variation en fonction de l’effort physique et même selon le laboratoire ayant effectué le test. Pour ce qui est de l’interprétation, l’important est de savoir qu’un taux élevé en ferritine indique la présence de nombreuses maladies. I

Il peut être question d’hémochromatose, d’arthrite, d’anémie, de lupus, ou de maladie de Hodgkin. Au contraire, si l’analyse indique un niveau faible, il doit s’agir d’une perte importante de sang (menstruation, hémorragie) ou d’une carence en fer. Dans des cas plus communs, il peut indiquer une grossesse. Dans n’importe quelle situation, il faut toujours être prudent, car comme on dit, un homme prévenu en vaut deux !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (222 notes, une moyenne de : 4,26 sur 5)