Tout ce qu’il faut savoir sur l’abdominoplastie

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Un bloc chirurgical

Un bloc chirurgicalsasint/Pixabay

Qui n’a pas envie d’avoir un ventre plat ? Qui n’a pas suivi un régime drastique ? Qui n’a pas fait des abdominaux ? Tout de même, le résultat est insuffisant. La solution, découvrez l’abdominoplastie.

Qu’est-ce que l’abdominoplastie ?

Une chirurgie esthétique

L’abdominoplastie est le remède miracle pour avoir un ventre plat. Elle consiste à enlever l’excès de peau flasque et de graisse entre le nombril et le pubis. Elle est la chirurgie abdominale la plus complète.

Elle intervient sur plusieurs défauts en même temps comme les plis, les vergetures, le surplus de graisse au niveau du ventre, l’excès de peau et l’écartement des muscles abdominaux.

La préparation

Si vous avez pensé à une abdominoplastie, il faut bien préparer le corps à l’avance. Il faut manger des repas équilibrés et complets. Il faut également informer le chirurgien des médicaments que vous prenez.

Il se peut qu’il vous demande d’arrêter d’en prendre. Mais, il faut également bien préparer la maison. Mettez à votre disposition des vêtements amples et confortables et des sacs de glace. Cela vous sera utile.

Le déroulement de l’opération

L’opération se pratique sous anesthésie générale et dure en moyenne trois heures. Elle ne nécessite qu’une hospitalisation de quelques nuits. Elle n’est pas dangereuse, car elle ne touche aucun organe interne.

L’intervention chirurgicale comprend trois phases : la liposuccion du ventre, la chirurgie abdominale et le raffermissement des muscles.

La liposuccion du ventre

C’est la première étape de l’abdominoplastie. Le chirurgien commence par inciser le bas du ventre et aspire la graisse sur l’abdomen et les flancs. Cette étape permet de réduire la zone de la paroi abdominale avant d’enlever l’excédent cutané qui s’y trouve.

La chirurgie abdominale

Si le relâchement cutané est minime, il s’agit d’une mini-abdominoplastie. Pour cela, le chirurgien va enlever la peau en excès sous le nombril sans toucher aux muscles.

Cette technique réduit les risques de saignement, une cicatrice modérée et une suite beaucoup plus facile. Si le relâchement cutané est important, le chirurgien va opter pour une abdominoplastie complète. Elle consiste à enlever le surplus de peau au niveau de la partie inférieure du ventre, puis à le redraper avec la moitié supérieure.

Le raffermissement des muscles

Cette dernière étape va se pencher plus sur l’esthétique. Le chirurgien va remettre en tension les muscles de la paroi abdominale. Ce raffermissement permet de créer une ceinture abdominale solide, un estomac plat et une taille fine.

Le post-opération

Après l’opération, un pansement compressif et des drains sont placés et doivent être gardés par le patient pendant certains jours, avant d’être remplacés par une gaine de contention. Cette gaine doit être portée pendant au moins un à deux mois. Cela dont le but de recoller la peau aux muscles.

Les fils s’enlèvent au bout de 15 à 20 jours et la cicatrice s’estompe au fil du temps. Il est préférable de se reposer totalement et limiter tous types de mouvements dans les dix jours qui suivent l’opération. Le retour aux sports et aux activités intenses ne se fait qu’après deux mois ou plus.