Conseils pour élaborer un sondage réussi

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Cocher

CocherTeroVesalinen/Pixabay

Le sondage représente aujourd’hui un outil marketing non négligeable. On y a le plus souvent recours avant de lancer un nouveau produit sur le marché. Il permet aussi évaluer la qualité des services ou des produits proposés par une entreprise ou une marque.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment rédiger un sondage ?

Le sondage peut être utile pour mener un projet à terme ou pour connaître la viabilité de ce dernier. Ce sont les professionnels du marketing qui ont le plus souvent recours à cette pratique. En effet, en fonction des résultats obtenus, ils arrivent à identifier les besoins spécifiques des consommateurs, afin de pouvoir par la suite leur proposer des produits adaptés.

Mais on peut aussi réaliser un sondage d’opinion pour connaître par exemple les intentions de vote des électeurs.

Un sondage, à quoi ça sert ?

Le but de la rédaction d’un sondage est de récupérer des informations solides et fiables. Il s’agit d’une enquête menée auprès d’un public cible afin d’identifier ses attentes et pouvoir ainsi lui proposer un produit ou un service adapté à ses besoins. Le sondage permettra aussi de connaître l’avis des consommateurs sur un produit lancé récemment, afin de pouvoir y apporter d’éventuelles améliorations.

Déterminer ses objectifs

Avant de rédiger le questionnaire, il faut au préalable identifier précisément l’objectif du sondage. Que cherche-t-on à savoir à travers ce sondage : est-ce pour évaluer le degré de satisfaction de ses clients, pour connaître le degré de motivation de ses salariés, pour lancer un nouveau produit qui répondra aux besoins des consommateurs, etc. S’agira-t-il d’un sondage physique ou virtuel ? Autant de questions à se poser pour être sûr de collecter des informations pertinentes.

Identifier les destinataires de l’enquête

Il faudra également identifier l’échantillon ou la population cible à étudier. Le sondage devra en effet s’adresser aux bonnes personnes. Il est ainsi hors de question de partager un sondage d’opinion portant sur les derniers produits cosmétiques en vogue à des passionnés de l’informatique. Le tout est de rester bien cohérent pour obtenir des résultats fiables qui aideront à faire avancer un projet ou qui seront utiles au bon déroulement d’une stratégie marketing.

Éviter les questions trop techniques

Les questions ainsi que les choix de réponses qui composent le sondage doivent toujours rester partiales et non biaisées. Elles ne doivent pas non plus être trop techniques, complexes ou encore floues pour être comprises plus facilement par l’échantillon ciblé. Cela permettra d’éviter les informations erronées dues à une mauvaise compréhension des questions posées. Il ne faut pas hésiter à mettre le sondage au banc d’essai en l’envoyant à des collègues ou des proches pour évaluer si les questions sont pertinentes et compréhensibles. Sinon, il sera préférable de modifier le questionnaire en conséquence.

Analyser les résultats du sondage

Les données recueillies lors du sondage permettront aux professionnels du marketing d’identifier le nouveau produit qui pourra sans conteste plaire à leurs consommateurs. Ils pourront aussi se fier sur les avis collectés pour arriver à fidéliser leur clientèle. Les dirigeants pourront, quant à eux, mettre en place de nouvelles stratégies pour augmenter la motivation de leurs employés.