Conseils pratiques pour réussir un entretien d’embauche

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Une main tendue.

Une main tendue. TeroVesalainen/Pixabay

Pour décrocher un travail tant convoité, vous devrez non seulement être en mesure de bien présenter votre parcours professionnel, mais vous devez également adopter une certaine attitude, car les recruteurs sont généralement très sensibles à plusieurs détails.

Voici quelques conseils qui vous seront utiles pour bien réussir un entretien d’embauche.

Choisir sa tenue

Votre tenue est la première chose qui permettra au recruteur de se faire une opinion sur vous. Il est important d’opter pour une tenue adaptée au profil du recruteur. Si le costume est de rigueur pour postuler dans un travail dans la finance, la justice, la comptabilité ou encore dans les ressources humaines, le jean et la chemise sont quant à eux de mise lorsque vous allez à un entretien d’embauche pour un poste dans l’immobilier.

Les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration sont assez stricts. Mieux vaut privilégier un dress code en noir et blanc. La communication, la publicité, la mode, l’art ou encore l’informatique tolèrent une plus grande liberté vestimentaire à condition de rester classe en toutes circonstances.

Se valoriser

L’entretien d’embauche sera l’occasion de parler de vous et de vos réussites professionnelles. N’hésitez pas à mettre sur écrit votre expérience et à souligner les points les plus positifs de votre parcours. Entraînez-vous régulièrement pour être bien à l’aise le jour J. Pour éveiller l’attention du recruteur, vous devez être en mesure de bien vous « vendre ». Parlez de vos succès et de vos ambitions sans fausse modestie.

Être ponctuel

Évitez à tout prix d’arriver en retard à un entretien d’embauche. Si vous avez un imprévu, pensez à prévenir votre recruteur.

Faire une bonne impression du début jusqu’à la fin

La dernière impression que votre recruteur retiendra de vous sera tout aussi cruciale que la première. N’hésitez pas à la fin de l’entretien à lui demander ce qu’il pense de votre CV et de votre candidature ou encore à lui demander des conseils pour vous améliorer. Cela lui permettra de déceler en vous une ouverture d’esprit ainsi qu’une capacité d’écoute.

Restez détendu et évoquez des banalités après les salutations d’usage pour ne pas montrer à votre recruteur que vous vivez la fin de l’entretien comme une libération. N’oubliez pas de remercier votre interlocuteur de vous avoir reçu. Une poignée de main énergique et un sourire seront ici d’usage. Attention toutefois à ne pas adopter une attitude trop familière.

Diminuer son stress

Pour ne pas perdre vos moyens face à votre recruteur à cause du stress, il vous faut bien vous préparer avant le grand jour. Entraînez-vous à répondre à certaines questions auxquelles vous ne risquerez pas d’échapper. Au lieu d’appréhender cette entrevue comme une séance de torture, vous devez adopter une pensée positive en imaginant que tout va bien se passer, que vous allez bien vous entendre avec votre recruteur.

Apprenez également à bien respirer pour éviter que votre voix ou votre corps ne se mettent à trembler durant l’entretien. Une fois face au responsable, adoptez une posture confortable et équilibrée, les pieds bien enracinés dans le sol.