Explication sur les traces de goudron noires sur les routes

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Du goudron.

Du goudron. Shutterstock.com

Bien qu’il existe des revêtements divers de routes, dans la majorité des cas, on fait usage de produits goudronneux. Ce sont des matières qui constituent, en grande partie, la fabrication des grandes routes mondiales.

Quelles sont les causes de ces traces noires sur les routes ?

Le bitume fond à une forte chaleur

Quand le bitume coule sur les levées, il ne s’exsude pas dans la même direction. Il risque seulement de perdre sa résistance et de ramollir une fois que la température monte. À savoir que le bitume ne devient fluide qu’à une température de 150 °C, le degré de sa fusion.

Il existe différents types de bitumes et chacun acquiert une consistance qui lui est propre. Cette consistance dépend essentiellement de son assemblage en fragments hydrocarbonés ainsi que de son processus de fabrication. Bien que la route puisse accéder à des températures spécifiquement élevées, il est fort possible que les bitumes fondent et laissent des traces.

La cause des traces de goudron

Nombreuses sont les raisons qui peuvent expliquer les traces de goudron noires sur les routes. Du fait qu’il s’agisse d’un passage fait avec du bitume, c’est particulièrement logique. Ainsi, il est tout à fait possible de remarquer ces dessins sur toutes les routes goudronnées.

Étant donné que les routes sont essentiellement faites avec du goudron, il est possible de discerner couramment ces dessins. Cependant, les routes récentes n’en présentent pas. Elles commencent à en avoir lorsqu’elles sont anciennes. En fait, ce sont des passages refaits par les véhicules, surtout les grands camions, parce que la chaleur grimpe. De même, il se peut aussi que ces dessins soient dus à des coups de frein intenses laissant de la gomme noire sur les routes.

À la différence des serpentins qui se trouvent également sur les routes et qui sont principalement dus à la rénovation ou au bouchage des fissures, ces traces sont les suites de passages successifs des voitures.

À propos des serpentins sur les routes

On connait tous ces traces en forme de serpentins aléatoires qui sont souvent étalées sur des distances sur les autoroutes et les routes goudronnées. À la différence des traces de goudron simples, elles sont principalement réalisées pour obstruer les crevasses de revêtements et pour éviter les détériorations causées par les infiltrations diverses. Pourtant, il faut bien admettre que la technique n’est pas sans incommodité pour les roues des véhicules. En effet, on peut parfois constater des espacements de la roue formant une courbe au passage sur ces serpentins de bitume qui semblent bien lisses et lustrés sous la pluie. De plus, la plupart des conducteurs craignent que ces rubans fondent au soleil lors de la période d’été quand les températures augmentent. Les risques paraissent a priori insignifiants, parce que les distances se limitent uniquement à quelques centimètres. Pourtant, dans la majorité des cas, il est plus raisonnable de s’attendre à ce que ces serpentins conduisent à un agissement inadapté de la part du conducteur.