Le test de personnalité de Carl Jung et Briggs Myers

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Psychologue écoute

Psychologue écoutegeralt/Pixabay

De nombreux tests de personnalité existent dans le domaine de la psychologie et du comportement humain. Parmi eux se trouve celui de Carl Jung et de Myers Briggs, utilisé dans le monde entier, et dont vous pourrez découvrir un aperçu ci-après.

Le test en bref

Dans sa Théorie du type psychologique, le psychiatre Carl G. Jung écrivait que ce qui apparait comme des comportements aléatoires sont en fait le résultat d’une utilisation différente des capacités mentales. Cet ouvrage était cependant peu abordable pour le public, car son langage était relativement compliqué.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Isabel Briggs Myers et sa mère, Katharine Cook Briggs, ont simplifié et vulgarisé la théorie de Jung, et l’analyse de la personnalité se fait ainsi sur les réponses « automatiques » d’une personne face à une situation donnée.

Le test se base sur 4 catégories donnant chacune lieu à un choix de 2 préférences. Ainsi, 16 profils types existent.

Pour définir votre type psychologique, de nombreux tests gratuits sont disponibles en ligne. Pour avoir votre résultat, il vous faudra répondre à une série de questions.

Qu’est-ce que le test de personnalité de Carl Jung et Briggs Myers ?

Extraverti (E) – Introverti (I)

La première catégorie est celle du monde préféré : le monde extérieur pour l’Extraverti (E) ou le monde intérieur pour l’Introverti (I). L’extraverti apprécie les liens sociaux et se retrouver avec d’autres personnes, tandis que l’introverti préfère réfléchir, observer et se retrouver seul.

Sensation (S) – Intuition (N)

La deuxième est celle de l’information : la prendre telle qu’elle est pour la Sensation (S) ou l’analyser et lui donner un sens pour l’Intuition (N).

L’individu davantage porté sur la Sensation est de type cartésien et a besoin de faire l’expérience de quelque chose pour valider sa véracité. Celui motivé par l’Intuition va davantage agir sur son instinct.

Pensée (T) – Sentiment (F)

Vient ensuite celle de la façon de prendre une décision, dirigée soit par la Pensée (T pour Thinking) ou le sentiment (F pour Feeling).

Une personne qui préfère la méthode de la Pensée préfèrera bien réfléchir, peser le pour et le contre avant de prendre une décision tandis que celui mu par le Sentiment met en avant l’humain, l’harmonie et la sensibilité.

Perception (P) – Jugement (J)

La façon d’aborder l’environnement sera faite soit par Perception (P), soit par Jugement (J). Les personnes motivées par la Perception font des actions réfléchies et planifiées.

Ceux qui préfèrent le Jugement aiment improviser, agissent en fonction des circonstances et sont souvent adeptes de la procrastination.

Les 16 différents types

Il existe 16 résultats différents pour ce test :

Parmi ceux considérés comme les Analystes, on retrouve l’INTJ, l’INTP, l’ENTJ et l’ENTP.

Les Diplomates sont l’INFJ, l’INFP, l’ENFJ et l’ENFP.

Les profils dits « Sentinelles » sont l’ISTJ, l’ISFJ, l’ESTJ et l’ESFJ.

Enfin, parmi les Explorateurs, on retrouve l’ISTP, l’ISFP, l’ESTP et l’ESFP.

En terme de représentation dans la population, les types les plus communs sont l’ESTJ – celui qui regarde la vision d’ensemble (13 %), l’ESFJ – celui qui supporte (12 %), l’ESFP – celui qui amuse (11 %) et l’ESTP – celui qui persuade (10 %). Les plus rares sont l’INFJ – le confident (1 %), l’INFJ – le stratégiste (1,5 %), l’INFP – le rêveur (2 %) et enfin l’ENTJ – le chef et l’ENFJ – le mentor (4 %).