Les astuces pour une bonne isolation de la maison

Par Falimalala 
 3 minutes
Bricolage

Il est important d’isoler une maison par l’extérieur pour avoir une sensation de confort. Voici quelques techniques qui vous permettront d’installer et de profiter d’une excellente isolation.

Comment réaliser une bonne isolation d’une maison ?

Les astuces pour bien isoler les murs de l’extérieur

Les murs sont responsables de près d’un quart des baisses de chaleur dans le logement. Isolés, ils sont moins froids et participent à maintenir une température homogène aussi bien au milieu des pièces que près des murs externes.

L’isolation des murs par l’extérieur est l’une des meilleures astuces pour isoler une maison. Cette technique consiste à mettre une couche d’isolant sur la face extérieure des murs de façade.

Les moyens courants sont l’isolation sous enduit et l’isolation sous bardage. Pour l’isolation sous enduit, il faut privilégier les panneaux raides ayant une grande résistance mécanique.

Choisir le bon isolant

L’isolant doit être compatible avec l’enduit. Pour le cas de l’isolation sous bardage, il faut choisir les isolants à insuffler ou semi-rigides entre les éléments de l’ossature en bois.

Si vous optez pour des isolants fermés à la vapeur d’eau comme le polystyrène extrudé ou expansé, il faut porter un soin particulier à l’étanchéité à l’air de la face intérieure du mur. Les pieds du mur, ou le soubassement en contact direct avec l’humidité du sol nécessitent une grande attention.

Un isolant qui ne pourrit pas et insensible à l’humidité doit être placé sur les 15 à 20 centimètres au-dessus du niveau du sol extérieur. Ce type d’isolant est également prolongé plus ou moins profondément dans le sol en fonction du niveau de la dalle de sol intérieure. Cet isolant doit être protégé par un matériau étanche à l’eau.

Isoler les combles de votre maison

Le comble est la surface d’une maison représentant le plus de déperditions thermiques. L’isolation des combles est de ce fait un placement nécessaire. Pour protéger votre logement des surchauffes estivales, tant en combles aménagés qu’en combles perdus, le choix d’une isolation à fortes résistances thermiques est utile. Le toit est en effet la surface la plus exposée au rayonnement solaire en été et les températures sous couverture peuvent facilement atteindre les 70 °C.

Il est donc primordial de limiter le plus possible la pénétration de cette chaleur dans l’habitat. En construction neuve, il est préférable de choisir une résistance thermique d’au minimum R=8 m2.K/W et en rénovation, et de viser au minimum 6 ou 7 m2.K/W selon qu’il s’agit d’un comble aménagé ou d’un comble perdu.

Autres méthodes pour bénéficier d’une parfaite isolation

La nuit, si l’environnement le permet, il faut penser à surventiler le comble en créant une circulation traversante. Si l’environnement est bruyant ou ne permet pas d’avoir un niveau de sécurité suffisant, il est conseillé d’opter pour un système de ventilation à vitesses multiples. En comble aménagé, en complément d’une isolation thermique performante, il ne faut pas léser le type de fenêtres à installer.

En effet, le choix des fenêtres est important, sous peine d’anéantir les efforts réaliser pour isoler les combles, tant en isolement thermique qu’en vue de se protéger du bruit.