Comment faire une ouverture de mur porteur avec un linteau en bois ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Bricolage

Porte en bois

Porte en boisstux/Pixabay

L’ouverture d’un mur porteur est une opération délicate en rénovation. Elle doit être à la fois sécuritaire et conforme aux normes en vigueur. Comment faire alors pour créer une telle ouverture, en utilisant un linteau en bois ?

Pourquoi utiliser un linteau en bois ?

Le linteau, dans le cas général, a pour fonction de soutenir un mur où il y a des ouvertures (porte, fenêtre,…). Dans le cas où il est utilisé pour ouvrir un mur, il va alors porter toutes les charges que devait soutenir le mur démoli.

Le choix se porte sur un linteau en bois en particulier, dans le but de garder l’aspect rustique que possède une maison. Le bois naturel est souvent marié avec des murs en pierres ou en briques apparentes en construction afin de créer un rendu unique.

Cependant, dans le cas d’un mur porteur, le bois seul peut ne pas supporter les charges totales, et donc, il ne pourra pas assurer la solidité du mur. Pour y remédier, l’on installe alors un linteau en bois, mais doublé de béton armé.

Comment faire un linteau en bois doublé de béton ?

Préparer le linteau en bois

Le bois doit tout d’abord être traité au fongicide afin d’améliorer sa résistance. Ensuite, pour le côté décoratif, on recouvre ses quatre faces de lasure pour garder son état naturel et pour renforcer la protection. Comme le linteau sera accroché au béton, les deux façades non apparentes seront armées de clous pour améliorer l’adhérence.

Il est à remarquer qu’il faudra prévoir un surplus de 20 cm de chaque côté de l’ouverture pour la longueur du linteau en bois. Donc, pour une ouverture de 2,40 mètres par exemple, le linteau devra être de 2,80 mètres de long.

Pose du linteau

Quand le linteau est fin prêt, on trace sur le mur la place prévue pour le recevoir. On découpe ensuite les tracées à l’aide d’une meuleuse.

Il est à noter qu’il faut prendre une marge de 5 cm de chaque côté du linteau pour pouvoir le sceller au mur avec du mortier. Enfin, on met en place le linteau en s’assurant qu’il soit bien centré.

Coffrage et ferraille pour le béton

On découpe ensuite le mur au-dessus du linteau déjà installé afin de pouvoir y couler le doublage en béton. Il est à savoir que les dimensions du béton dépendent de l’ouverture qu’on veut créer, ainsi que des résultats du calcul de descente de charges.

On y insère donc le ferraillage, qui aura la même forme que l’espace qui lui est réservé, en tenant compte d’un retrait de 2 à 3 cm avec les bois de coffrage.

Coulage du béton

On passe ensuite à la composition du béton. Pour une bonne consistance, l’on prendra 25 % de ciment, 30 % de sable et 45 % de gravier sur le volume total. Finalement, on coule le mélange sur l’échafaudage.
On sait maintenant qu’il est possible d’utiliser un linteau en bois, même pour un mur porteur.

Alors, n’hésitez plus à adopter cette idée pour vos travaux de rénovation.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (163 notes, une moyenne de : 3,66 sur 5)