Comment poser un linteau en bois ?

Par Falimalala 
 5 minutes
Bricolage
Porte en bois

Porte en boisstux/Pixabay

L’ouverture d’un mur porteur est une opération délicate en rénovation. Elle doit être à la fois sécuritaire et conforme aux normes en vigueur. Comment faire alors pour créer une telle ouverture, en utilisant un linteau en bois ?

IPN ou linteau ? Béton ou bois ? Pourquoi utiliser un linteau en bois ? Définition et explication

Le linteau, dans le cas général, a pour fonction de soutenir un mur où il y a des ouvertures (porte, fenêtre,…). Dans le cas où il est utilisé pour ouvrir un mur, il va alors porter toutes les charges que devait soutenir le mur démoli.

À quoi sert un linteau de porte ou de fenêtre ?

Le choix se porte sur un linteau en bois en particulier, dans le but de garder l’aspect rustique que possède une maison. Le bois naturel est souvent marié avec des murs en pierres ou en briques apparentes en construction afin de créer un rendu unique.

Cependant, dans le cas d’un mur porteur, le bois seul peut ne pas supporter les charges totales, et donc, il ne pourra pas assurer la solidité du mur. Pour y remédier, l’on installe alors un linteau en bois, mais doublé de béton armé.

Comment faire un linteau en bois doublé de béton ?

Préparer le linteau en bois

Le bois doit tout d’abord être traité au fongicide afin d’améliorer sa résistance. Ensuite, pour le côté décoratif, on recouvre ses quatre faces de lasure pour garder son état naturel et pour renforcer la protection. Comme le linteau sera accroché au béton, les deux façades non apparentes seront armées de clous pour améliorer l’adhérence.

Il est à remarquer qu’il faudra prévoir un surplus de 20 cm de chaque côté de l’ouverture pour la longueur du linteau en bois. Donc, pour une ouverture de 2,40 mètres par exemple, le linteau devra être de 2,80 mètres de long.

Quel bois pour le linteau ?

Pour un linteau en bois, n'importe quelle essence de bois peut être utilisée. N'oubliez pas de le traiter comme il se doit et gardez toujours à l'esprit qu'il sera visible. Optez donc pour un ton qui aille avec le mur et la décoration environnante.

Comment poser le linteau

Quand le linteau est fin prêt, on trace sur le mur la place prévue pour le recevoir. On découpe ensuite les tracées à l’aide d’une meuleuse.

Il est à noter qu’il faut prendre une marge de 5 cm de chaque côté du linteau pour pouvoir le sceller au mur avec du mortier. Enfin, on met en place le linteau en s’assurant qu’il soit bien centré.

Coffrage et ferraille pour le béton

On découpe ensuite le mur au-dessus du linteau déjà installé afin de pouvoir y couler le doublage en béton. Il est à savoir que les dimensions du béton dépendent de l’ouverture qu’on veut créer, ainsi que des résultats du calcul de descente de charges.

On y insère donc le ferraillage, qui aura la même forme que l’espace qui lui est réservé, en tenant compte d’un retrait de 2 à 3 cm avec les bois de coffrage.

Coulage du béton

On passe ensuite à la composition du béton. Pour une bonne consistance, l’on prendra 25 % de ciment, 30 % de sable et 45 % de gravier sur le volume total. Finalement, on coule le mélange sur l’échafaudage.
On sait maintenant qu’il est possible d’utiliser un linteau en bois, même pour un mur porteur.

Alors, n’hésitez plus à adopter cette idée pour vos travaux de rénovation.

Des linteaux et prélinteaux, bois ou béton, chez Castorama, Leroy Merlin, Brico Dépôt

Le linteau est un élément incontournable de la construction/rénovation. On en trouve pour tous les besoins chez les magasins de bricolage dignes de ce nom. N'hésitez donc pas à aller faire un tour chez les Castorama, Leroy Merlin, Brico Dépôt et autres enseignes spécialisées pour trouver ce qu'il vous faut.

Prenez aussi le temps de demander conseil à un vendeur. Celui-ci saura vous renseigner sur la technique, la longueur, le matériau le plus adéquat. Ça ne s'improvise pas, mais en se renseignant un minimum, c'est une opération tout à fait la portée d'un bricoleur relativement averti.

Comment remplacer un linteau en bois ?

Les linteaux en bois se dégradent avec le temps. Il faut donc parfois les changer sans qu’il soit indispensable d’étayer.

Pour ce faire, il faut d'abord retirer l'existant. Retirez dans un premier temps les pierres du dessus à l’aide d’un burin et d’une massette. C'est un travail assez physique qui peut justifier la location d’un marteau burineur.

Pour desceller les pierres qui maintiennent l'ancien l'inteau, vous devez attaquer les joints à l'aide d'une broche et d'une massette ou du marteau burineur. Retirez et les conservez-les puis dépoussiérez le tout.

Préparez ensuite un mortier rapide, mouillez les surfaces et consolider le fond au mortier. Les cavités trop profondes devront être comblées avec des pierres.

Le nouveau linteau sera le plus souvent plus grand, il vous faudra agrandir les logements d'origine. Pour cela, tracez de nouveaux repères. Entaillez le haut des jambages à la meuleuse après voir tracé ces nouvelles marques, finalisez au burin et à la massette en creusant les pierres et joints encore présents en partie supérieure.

Vous pouvez alors mettre en place le nouveau linteau en suivant le processus donné ci-dessus.