La première révolution industrielle et le roi du charbon

Par Falimalala 
 3 minutes
Bricolage
Feu de charbon

Feu de charbonpixel2013/Pixabay

Les fournisseurs en énergie sont de plus en plus séduits par l’investissement sur le charbon. La transition énergétique vers le charbon est devenue un enjeu mondial, vu qu’il ne reste plus que très peu de gisements pétroliers.

Pourquoi parle-t-on de roi charbon lors de la première révolution industrielle ?

Compte tenu du cours du pétrole qui ne cesse d’augmenter, les investisseurs en énergie fossile sont en quête d’un nouveau produit énergétique capable de répondre aux besoins des consommateurs.

À propos du roi charbon

Le charbon est une roche fossile obtenue d’une altération partielle des matières organiques végétales. Après le pétrole, le charbon est la deuxième ressource énergétique la plus utilisée par les foyers. L’extraction du charbon dans les mines a marqué la révolution industrielle qui remonte vers le XIXe siècle. À l’époque, il était déjà utilisé comme combustible.

Par ailleurs, le charbon est le minerai le plus polluant. Si le taux d’émission du gaz carbonique provenant du pétrole est de 34,6 %, celle qui est dégagée par le charbon atteint un seuil de 44,9 %. Dans le contexte du changement climatique, le développement de charbon propre suscite la curiosité des fournisseurs en énergie fossile. On appelle aussi le charbon, houille ou charbon de terre.

La performance énergétique du charbon

L’AIE ou l’Agence International de l’Énergie a exposé que le charbon peut produire plus d’énergie que le pétrole. Le cabinet américain Wood Mackenzie a également évoqué que le pétrole sera succédé par le charbon d’ici 2020, d’où son appellation l’or noir.

L’adoption du roi charbon se poursuit

Les gisements de charbon sont plus abondants sur la surface du globe que ceux de pétrole. Selon les sources d’information, les réserves de charbon encore disponibles et pas encore exploitées peuvent répondre à tous les besoins des consommateurs durant 120 ans.

Par rapport à d’autres énergies fossiles, le charbon est une énergie renouvelable qui cumule de multiples avantages. La Chine consomme plus de 46,2 % de combustible chaque année. L’utilisation du charbon sera encore plus importante si la teneur en carbone ne pollue pas autant l’atmosphère. Parmi d’autres énergies, c’est le charbon qui dégage plus de CO2 riche en métaux lourds et en souffre. Ces éléments présentent des effets pervers sur la santé de l’homme.

Actuellement, les conférences sur les Négociations Internationales sur le Climat se poursuivent dans le but de réduire les dégâts climatiques causés par l’usage du charbon. Beaucoup de pays émergents s’apprêtent même à échanger le pétrole contre le charbon.

Le passage à l’adoption des énergies non carbonées inquiètent les promoteurs de la transition énergétique. La Directrice Générale de l’AIE a confirmé que « la croissance actuelle du charbon est tout simplement intenable ». Le principal enjeu à l’heure actuelle c’est comment transformer ce combustible fossile en une énergie moins polluante ou propre ?

L’exploitation du charbon dans le monde

L’exploitation du charbon a connu un engouement ces dernières décennies. La Pologne, par exemple, produit de l’électricité avec la combustion du charbon. Et en Allemagne, l’exploitation des mines de lignite est plus encouragée. Le lignite est un type de charbon qui comporte peu de carbone. Toutefois, il est plus polluant. Les fournisseurs en énergies fossiles exploitent les mines de lignite pour prévenir les déficiences en énergie renouvelable.