Éplucher un oignon sans pleurer

Par Falimalala 
 3 minutes
Cuisine
un oignon rouge coupé en deux

un oignon rouge coupé en deuxpixabay

En une semaine, vous devez éplucher puis rééplucher des oignons. Si vous manquez d’astuces, le nombre d’opérations passées avec ces oignons équivaut à celui de vos pleurs ! Il est temps de remédier à tout cela.

Comment éplucher un oignon loin des larmes ?

Ôter la vacuole

La meilleure façon d’éviter les flots réside sur le fait de comprendre leur raison d’être. Sachez que tant que la vacuole (le cœur) se trouve dans l’oignon, vous fondrez toujours en larmes lors de vos opérations. La mission principale est donc de séparer ce cœur avec le reste pour vous permettre de poursuivre vos démarches dans l’épluchage. Ceci étant, vous pleurerez encore, mais de joie du fait que vous avez réussi de retenir vos larmes pour ce sacré bulbe !

Un grand bol d’eau

Le phénomène physique qui vous pique le nez est un gaz fort. Toutefois, n’ayez crainte, car ce dernier ne vous tuera point. Vous avez raison de vouloir retenir vos pleurs pour d’autres causes. Pour atténuer la puissance de cette exhalaison, coupez les deux bouts de chaque oignon et mettez-les sous l’eau pendant quelques minutes avant de les couper. Cela ne vous dérangerait plus de ciseler vos composants de salade favorite même devant votre chéri. Au cas où vous avez omis de faire tromper ces boules, pensez à en mettre dans un bol tout près de vous.

Les congeler d’abord

Si par chance, le temps ne vous presse pas, songez à mettre cette part d’aliment vertueux dans le congélateur pendant une heure. L’humidité et la fraîcheur de la congélation affaibliront l’émanation piquante. Sinon, mettez une cuillère dans des glaçons puis mettez une partie dans votre bouche et l’autre à l’extérieur de celle-ci pour ramasser le gaz. Taillez maintenant sans problème votre oignon.

D’autres petites astuces

Des lunettes de soudures, utiliser une mandoline ou un mixeur pour tailler l’oignon sont de très bonnes idées si vous disposez de toutes ces dispositions. Vous pouvez aussi vous procurer un oignon qui ne pique point. Ressaisissez-vous, bien sûr, il ne s’agit pas d’une blague. Les « sunions » existent et vous pouvez faire votre petite recherche pour en obtenir. Il s’agit un bulbe révolutionnaire qui a surgi après 30 années de recherches effectuées par les scientifiques de notre époque qui voulaient calmer nos pleurs causés par cette chose qui ne se séparerait jamais de notre table.

Pourquoi votre cuisine ne pourrait-elle pas se passer de l’oignon ?

Ce bulbe qui nous fait fondre en larmes mais tant chéri par notre salade et notre santé est une plante potagère que notre organisme recherche largement. C’est d’ailleurs la raison qui vous pousse malgré vous à sangloter pour lui à chaque fois. Ce bulbe, un aromate universel regorge de bienfaits prouvés dans la cuisine du monde entier avec ses vitamines C, ses minéraux et oligo-éléments. De l’oignon pour soigner une blessure ou une toux, son jus pour faire pousser les cheveux ou enlever des pellicules et tant d’autres usages thérapeutiques nous poussent à l’éplucher.