Comment fabriquer de l’huile aromatisée maison ?

Par Falimalala 
 5 minutes

Cuisine

Huile et feuilles de menthe

Huile et feuilles de menthesilviarita/Pixabay

Depuis quelque temps, l’huile aromatisée a le vent en poupe. Parfaite pour donner un coup de fouet à tous vos petits plats, elle devient un incontournable de la cuisine. Cependant, les huiles vendues dans le commerce ne remportent pas tous les suffrages.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Quel est le matériel nécessaire ?

Vous êtes décidé à réaliser votre huile aromatisée maison ? Pour mener cette tâche à bien, vous aurez besoin de quelques petites choses. Tout d’abord, vous devez utiliser de l’huile. Pour bien réussir l’opération, employez de l’huile d’olive. Cette dernière est connue pour absorber les arômes des aliments et pour leur donner ce petit goût corsé que l’on apprécie. Ensuite, vous avez besoin de bouteilles.

Précautions à prendre pour une bonne huile aromatisée faite maison

Choisissez-les dans toutes les tailles et les contenances selon vos besoins. Assurez-vous que ces dernières soient parfaitement stérilisées avant de les utiliser. Enfin, rassemblez des herbes, des épices, des légumes ou des fruits qui serviront à aromatiser votre huile.

Fabriquer de l’huile aromatisée au citron

Pour obtenir une bonne huile aromatisée au citron, commencez par laver un citron non traité, le seul qui est efficace, – vous vous devez d'avoir des citrons chez vous ! – puis récupérez un peu de son zeste. Glissez le citron dans la bouteille après l’avoir débité en quartiers suffisamment petits pour s’y glisser.

Ajoutez-y également le zeste et recouvrez le tout avec l’huile. Laissez la préparation macérée au moins pendant 2 semaines avant de l’utiliser. Cette huile aromatisée est parfaite pour donner du pep’s à un Tartare de viande ou à un carpaccio.

Réaliser de l’huile d'olive aromatisée au basilic, au romarin ou à la sauge

Vous souhaitez donner plus de goût à votre salade, à un plat de poisson ou à des grillades de viande blanche ? Utilisez de l’huile aromatisée au basilic – on vous dit d'ailleurs ici comment cultiver le basilic -. Pour la réaliser, mettez 2 branches de basilic qui ont été lavées et séchées dans une bouteille.

Il est aussi possible de réaliser la même recette avec du romarin ou de la sauge. Vous adapterez simplement la dose d'herbe séchée à votre convenance.

Versez-y de l’huile d’olive (extra vierge de préférence) avant de bien refermer le récipient. Gardez la préparation au sec et à l’ombre pendant un mois avant de l’utiliser.

Préparer de l’huile aromatisée à la vanille

Pour préparer de l’huile aromatisée à la vanille, découpez 2 gousses de vanille en 2 et posez-les dans une bouteille. Optez pour une huile d’olive de qualité qui sera bio et légèrement fruitée que vous verserez ensuite dans le récipient.

Bouchez bien la bouteille et laissez la préparation macérer pendant au moins 2 semaines à l’abri de la lumière. Durant cette période, les graines de vanille auront bien infusé dans l’huile et elles donneront une saveur particulière à vos plats à base de poisson.

Créer de l’huile aromatisée au piment

Rien ne vaut de l’huile aromatisée au piment pour redonner un coup de fouet aux saveurs d’une pizza – une recette simple et pas chère à découvrir ici – ou d’une tarte salée. Pour en créer, vous aurez besoin de 4 petits piments oiseaux, de 2 gousses d’ail épluchées, de 1 branche de thym, de 1 feuille de laurier et de 1 cuillère à café d’origan séché.

Déposez tous ces ingrédients dans une bouteille de 50 cl, remplissez-la d’huile d’olive et mélangez bien le tout. Laissez la préparation macérée durant une semaine en vous assurant de secouer légèrement la bouteille tous les jours.

Conservation de l'huile aromatisée

L'huile aromatisée se conserve aussi longtemps, et dans les mêmes conditions, que de l'huile "normale". Vous pouvez donc en préparer une bonne quantité et la conserver dans votre cuisine pendant plusieurs années.

Précautions à prendre avec les huiles aromatisées

Des cas de botulisme ont déjà été causés par la consommation de préparations d’ail haché conservé dans l’huile ou d’huiles aromatisées contenant des herbes fraîches, lorsque celles-ci étaient entreposées à la température ambiante. En effet, toutes les conditions sont ici réunies pour que la bactérie responsable du botulisme, Clostridium botulinum, fasse son apparition : l’épaisse couche d’huile coupe lecontact avec l’oxygène de l’air, l’ail et les fines herbes fraîches sont peu acides et contiennent de l’eau et les préparations n’étaient pas réfrigérées. Travaillez donc exclusivement avec des herbes ou aliments séchés pour limiter les risques.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (233 notes, une moyenne de : 3,53 sur 5)