Tour d’horizon du féminisme

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille

Vous avez déjà entendu parler du mot « féminisme » dans les médias. Par ailleurs, vous avez du mal à saisir sa signification. Ne vous inquiétez pas, cet article vous en dira plus.

Qu’est-ce que le féminisme ?

Avant tout, le féminisme est un mouvement révolutionnaire et humaniste qui vise en premier lieu à promouvoir une véritable égalité ou équité entre les hommes et les femmes, aussi bien dans la vie privée que dans la vie publique ou professionnelle. Il s’agit d’une doctrine, d’un courant politique dont le combat consiste à se débarrasser des préjugés et des inégalités qui nuisent parfois à l’existence des femmes en général. Le but du mouvement étant d’améliorer les conditions de vie de ces dernières, peu importe où elles se trouvent, quelle que soit leur origine, identité, etc. Pour faire simple, c’est une pensée qui vise à établir un ordre, un équilibre et une équité des sexes à travers des mouvements et manifestations internationales différentes. Cela dit, si vous souhaitez adhérer à cette doctrine, au lieu de penser à une domination ou une suprématie féminine, découvrez plutôt : être un vrai féministe.

Être féministe, qu’est-ce que cela veut dire ?

Un mouvement social dont la cause commune principale est de promouvoir à l’émancipation de toutes les femmes, on vous considère alors en général comme féministe dès lors que vous agissez dans cette cause, afin d’améliorer la condition de vie des femmes. De ce fait, il n’est pas seulement réservé aux femmes. Au contraire, en tant qu’homme, vous êtes encouragé à participer massivement au mouvement. À vrai dire, être féministe de nos jours consiste à penser principalement d’ambition à la gent féminine. C’est également aider chaque femme à s’exprimer elle-même avec tout son potentialité intellectuelle, afin de tenir tête à des mouvements de conservatisme qui commencent actuellement à renaître de leurs cendres.

Comment devenir féministe ?

Les charges que les femmes portent sur leurs épaules et toutes les pensées qu’elles ont dans leur tête restent encore très importantes dans de nombreux pays du monde. Entre les responsabilités, les clichés, ainsi que les propos dévalorisants à l’égard du sexe féminin, le mouvement des féministes fait face dans la plupart des cas à des contraintes socio-culturelles qui mettent toujours les femmes au second plan. Pour tout cela, une personne ne naît pas femme, mais elle le devient au fur et à mesure du temps, de son âge, etc. Elle ne naît évidemment pas comme étant une femme libre, elle le devient. Sur ce, pour parvenir à cette fin qui reste encore un combat ultime et difficile à mener, vous pouvez commencer par adopter les bonnes manières, les meilleures solutions qui mettent en valeur le mouvement féministe. Pour ce faire, il vous est demandé de vous informer, de communiquer et de partager. N’hésitez pas à vous révolter ou manifester pacifiquement à travers les mouvements, les conférences et les débats centrés exclusivement sur les femmes et leur environnement. En un mot, entre la révolte, la communication, l’information, le partage, le débat, etc, il existe mille et une manières d’agir et de parler en faveur de la gent féminine. Il vous appartient simplement de trouver l’occasion idéale et le moment le plus opportun pour aborder le sujet.