Comment fabriquer un composteur ?

Par Falimalala,  publié le 27 novembre 2018 à 9h21.
 4 minutes

Jardinage

Un composteur. Antranias / Pixabay

Nous avons la possibilité de réutiliser nos déchets. Le compost sera un élément naturel qui servira à nourrir les plantes du jardin. Il n’est pas nécessaire d’acheter un composteur, nous pouvons en fabriquer un.

Comment bien réaliser le compostage ?

Le compostage, c’est quoi ?

Le compostage est une méthode permettant de transformer les déchets. C’est alors la décomposition des déchets, qui se poursuivra par la transformation. Le processus sera fait à l’aide de l’eau et de l’air. Pour plus de précisions, les déchets, seront les feuilles mortes et les déchets ménagers, dits, biodégradables.

Les atouts de la méthode du compostage

Un compostage est une méthode qui produit un excellent nutriment pour les plantes, sans devoir acheter de l’engrais. C’est aussi un moyen de réduire les déchets.

Les déchets à incinérer et à jeter dans les bacs à ordures sont de ce fait diminués. L’engrais produit par nous-mêmes dans le jardin sera totalement bio, sans produits chimiques. Celui-ci enrichira le terrain de plantation.

Quelle est l’utilité du composteur ?

Le composteur sera le bac permettant de réaliser le compostage. C’est un moyen permettant l’accélération de la dégradation des déchets. Et lors de cette décomposition, l’outil permettra d’apporter tout ce dont nous aurons besoin, à savoir, l’air, la chaleur, l’humidité, et les micro-organiques.

Il peut s’acheter en magasin de jardinage. Entre autres, il est aussi possible de le fabriquer soi-même.

La fabrication d’un composteur

Le matériel nécessaire

Comme le composteur est fait en palettes de bois, nous aurons besoin de 5 palettes identiques. Privilégions ceux qui possèdent des branches rapportées. Nous aurons également besoin de grillage, de 2 charnières, de pointes à vis, et de petites équerres métalliques.

Le lieu d’emplacement du composteur

Avant toute chose, nous devons bien déterminer l’endroit de l’installation du composteur. Vu que celui-ci ne pourra pas se déplacer, un emplacement par terre attirera les vers qui favoriseront la dégradation. Il ne sera ni trop loin de la maison, ni trop exposé au soleil, et ne sera pas non plus tapi dans l’ombre. Sous un arbre serait un endroit approprié.

Étapes pour la mise en place du composteur

De prime, nous positionnerons deux palettes de façon à réaliser un angle droit. Faisons de même pour les autres palettes, dans l’objectif de réaliser un carré à 4 côtés. Une fois que l’assemblage est fait, nous tapisserons l’intérieur par le grillage. L’installation de ce dernier doit être assez tendue.

Le couvercle du composteur

Pour ce qui est de la dernière palette, elle servira de couvercle. La réalisation commence par déclouer les planches. Faisons 2 montants et fixons les planches les unes près des autres, de manière à réaliser un bardage. L’espacement de ces planches doit être assez large pour laisser passer la pluie, sans encombrer l’humidité et l’air. Nous fixerons chaque planche et le composteur est prêt.

Que pouvons-nous mettre dans un composteur ?

Le composteur sera uniquement rempli de déchets comme les restes des fruits et des légumes, les sachets issus des thés, les coquilles d’œuf… Nous pouvons aussi y mettre de la cendre de bois, des copeaux et charbons de bois. Ramassons toutes les feuilles mortes, et les plantes mortes, elles feront un excellent engrais.

Ceux qui seront à éviter sont les restes d’aliments huileux, les couches ainsi que les œufs. Éliminons également les fumiers de nos animaux domestiques.

Cette astuce à obtenu 4,07/5 à partir de 523 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles