Culture de la tomate : les erreurs à éviter

Par Falimalala 
 3 minutes

Jardinage

Des fruits de tomates

Des fruits de tomatesdominikakarkesova/Pixabay

Qui a dit que la culture de tomate était simple ? Même les jardiniers les plus aguerris continuent à commettre ces quelques erreurs.

Vos plants de tomates ne poussent pas, d’où peut venir le problème ?

La culture de tomate est très tentante, mais n’est pas des plus facile à réussir. Même pour les jardiniers habitués, les risques de commettre des erreurs sont encore grands. Pour maximiser les chances d’obtenir des tomates bien juteuses, grosses et belles, voici toutes les erreurs qu’il ne faut surtout pas commettre.

Vous ne cultivez qu’une variété

Les variétés de tomates sont très nombreuses. Et chacune d’entre elles a sa propre utilité. Il n’est donc pas judicieux de votre part de ne vous satisfaire qu’à une seule variété. En effet, les utilisations -culinaires, entre autres- sont très nombreuses, vous ne perdrez donc rien en ayant : les variétés spéciales pour l’apéro (comme la tomate cerise), les variétés spéciales pour la salade, les variétés spéciales pour les jus, les variétés spéciales pour les conserves, les variétés spéciales pour la pâtisserie, etc.

Vous n’avez pas les bonnes variétés

Si vos plants de tomates ne poussent pas, c’est peut-être parce que vous avez choisi une variété peu ou pas du tout adaptée à votre région. La variété cultivable dans le sud de la France ne sera pas la même que celle en Bretagne.

Pour que ce problème ne vous porte pas préjudice, il est bon de se tourner vers des variés très précoces qui sont capables de s’adapter à toutes les conditions climatiques. Vous pouvez également mieux vous renseigner sur votre région afin de définir les principales variétés à cultiver.

Vos plants sont trop serrés

Avec des plants trop serrés, les risques de maladies sont beaucoup plus importants. Il est donc indispensable de respecter un espace précis : soit 60 centimètres entre chaque pied au minimum. Et si cette règle est vraie en général, vous devez tout de même regarder la spécificité de la variété que vous souhaitez cultiver.

En effet, certaines seront plus buissonnantes que les autres et demanderont, par conséquent, beaucoup plus d’espace. En leur offrant l’espace nécessaire, vous offrez aux tomates plus d’aération et une meilleure exposition à la lumière du jour. Est-il utile de préciser que ces deux points sont primordiaux pour la croissance de vos tomates ?

Vous n’adoptez pas le bon rythme d’arrosage

Les tomates ont besoin d’être arrosées, mais vous devez trouver le bon équilibre. Certains jardiniers auront tendance à les arroser trop souvent (soit plus de deux fois par semaine) tandis que d’autres les arroseront trop peu (soit une fois par semaine maximum). Cette grossière erreur peut arrêter immédiatement la croissance et la pousse.

Vous ne paillez pas vos tomates

Dans la culture de tomates, le paillage a de multiples avantages. Grâce à ce processus, vous pouvez, par exemple, éviter les éclaboussures d’arrosage, le tassement de la terre ou encore le dessèchement de la terre.
Vous laissez les feuilles et les tomates malades sur le sol

La contamination des plantes et des feuilles malades est très rapide. Vérifiez régulièrement que les feuilles malades ou les fruits malades ne traînent pas sur le sol.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (156 notes, une moyenne de : 3,94 sur 5)