Les secrets pour cultiver des dahlias en pot

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage

Partout où ils passent, les dahlias font fureur. Originaires du Mexique, ces plantes ont une floraison longue et réussissent à séduire tous les jardiniers. Pour le grand bonheur de tous, sachez que ces plantes peuvent être plantées en pot.

Comment avoir de beaux dahlias en pot ?

Nous n’avons pas tous la chance d’avoir un grand jardin. Heureusement, la plantation n’est pas un luxe destiné aux grands espaces. De la plantation jusqu’à l’hivernage, vous pouvez très bien réussir la culture de dahlias en pot. Mais il y a quelques conditions à respecter pour jouir de résultats probants.

La plantation

Toutes les personnes qui se sont déjà lancées dans la plantation en pot de dahlias vous le diront : il n’y a rien de plus simple. Le meilleur moment pour planter les dahlias est au début du mois d’avril jusqu’à la fin du mois.

Comment procéder ?

La première étape consiste à préparer le terrain : les dahlias aiment les terres riches, mais ne pourront pas s’épanouir dans une terre où vous ajoutez petit à petit du fumier ou du compost. Il doit donc être parfait avant d’accueillir le bourgeon. Par contre, l’ajout de terreau est conseillé. Faites en sorte que les bourgeons soient à 2 cm sous le sol. Il vous suffit ensuite de bien surveiller les éventuelles attaques de limaces et attendre que la plante fleurisse.

Le nettoyage

Si vous avez bien suivi les recommandations pour la plantation, la floraison devrait se faire durant l’été et continuer jusqu’aux gelées automnales. Pendant ce temps, vous ne devez pas rester les bras croisés. Il est, en effet, nécessaire de continuer à prendre soin de vos dahlias. Vous voulez que la plante dure longtemps ? C’est simple, chouchoutez-la. Pensez à nettoyer les fleurs fanées. Il s’agit d’un geste banal, mais que la plupart des jardiniers en herbe oublient. Et pourtant, vous verrez que ces quelques minutes de nettoyage vous assurent deux fois plus de fleurs. Dès que vous remarquez une fleur fanée, coupez la tête.

La solidification des tiges

Vous verrez que la tige de votre dahlia est très fragile. Pour qu’elle ne tombe pas dès les premiers coups de vent, il faut la solidifier. Une fois que la tige atteint les 40 cm de haut, enfoncez un tuteur pour la soutenir. Même si le pot est installé en terrasse et qu’un gros orage se profile, vous n’aurez rien à craindre.

Leur faire passer l’hiver

L’hiver est une période assez difficile pour les jardiniers, surtout pour ceux qui ont décidé de planter des dahlias en pot. Il ne s’agit pas de plantes rustiques, ce qui signifie qu’ils ont besoin de s’abriter des gelées durant la saison hivernale. La bonne nouvelle : vous pouvez très bien éviter que cela gâche votre plantation. Quand le gel grille le feuillage, coupez les tiges à 5 cm de haut. Enlevez délicatement la souche. Placez-la dans un mélange de sable, de terreau et de terre légère en l’enterrant aux trois quarts de sa taille. Placez-la en cave là où le gel ne peut pas l’atteindre. Avec cette technique, le dahlia peut être cultivé toute l’année.