Des astuces pour cultiver le poinsettia

Par Falimalala 
 3 minutes

Jardinage

Poinsettia

Poinsettiastevepb/Pixabay

Quand on parle de plante d’intérieur, on ne saurait ne pas mentionner le poinsettia, réputée comme étant l’une des plus belles. Si vous souhaitez en profiter pour les fêtes de fin d’année, il faut commencer à en planter dès septembre.

Comment planter le poinsettia ?

Vous avez deux possibilités, soit de planter le poinsettia à l’intérieur, soit à l’extérieur.

La plantation à l’intérieur

Pour planter votre poinsettia à l’intérieur, il vous faudra préparer un beau terreau. Seul un terreau d’une qualité impeccable pourra garantir la floraison. Avant de poser votre poinsettia dans le pot, nous recommandons de commencer par y disposer des billes d’argiles, pour que le drainage puisse se faire efficacement et pour que les racines ne baignent dans l’eau. Maintenant, placez-y votre poinsettia.

La plantation à l’extérieur

Le poinsettia est une plante tropicale. Cela signifie qu’il faudra réunir des conditions qui allient chaleur et humidité. Néanmoins, même dans une région méditerranéenne, si vous veillez à bien abriter la plante, elle pourra parfaitement pousser.

Comment entretenir le poinsettia ?

L’arrosage

Le poinsettia a besoin d’eau, donc il faut que le sol soit abondamment arrosé régulièrement. Quand il devient sec, c’est donc le moment de vous y remettre. Il faut vérifier la température de l’eau avec laquelle vous allez arroser la plante.

L’eau froide risque de la tuer, donc veiller à toujours utiliser de l’eau qui fait plus de 20 °C. lorsque la floraison commence, vous pouvez maintenant lâcher un peu et réduire la fréquence de l’arrosage. À cette étape, les besoins vont décroître. Vous pourrez reprendre le rythme en été.
Si vous constatez que les feuilles deviennent blanches ou se décolorent, pensez également à réduire le nombre d’arrosages.

La taille

Après la floraison, c’est le moment de travailler un peu l’aspect de la plante. Les tiges doivent d’abord être rabattues, à environ 5 à 10 cm à partir de la base. Vous devez donc couper l’ensemble des tiges de la plante.

Ce n’est qu’à cette seule et unique condition que les nouvelles repousses pourront apparaître et se développer à leur tour pour l’année suivante.

Quels sont les éventuels maladies et problèmes du poinsettia ?

Des feuilles qui jaunissent

Le poinsettia n’est pas des plus exigeants, mais il lui faut tout de même un environnement bien ambiant. Quand l’air beaucoup trop sec, les feuilles vont tout simplement faner et jaunir. Nous vous conseillons d’installer un lit gravier humide où vous pourrez placer la plante.

Des feuilles qui blanchissent ou se décolorent

Dans ce cas-ci, c’est tout le contraire. La plante ne manque pas d’humidité, au contraire, il s’agit là d’un excès d’eau. Il faut donc toujours vérifier que la terre est bien sèche avant de se mettre à arroser de nouveau.

Mais les feuilles peuvent également se décolorer ou devenir blanches lorsque le drainage est insuffisant. Pour y remédier, un apport en engrais serait le bienvenu. Un apport d’une fois par mois est largement suffisant. Et durant la période de fleuraison, il faut bannir l’engrais.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (459 notes, une moyenne de : 3,77 sur 5)