Les papillons les plus courants du jardin

Par Falimalala,  publié le 5 novembre 2018 à 22h40.
 3 minutes

Jardinage

Papillon, fleurCapri23auto/Pixabay

En été, les papillons s’invitent dans votre jardin pour butiner les belles fleurs. Apprenez à distinguer les différentes espèces les plus communes grâce à cet article.

Quelles sont les espèces les plus courantes du jardin ?

Vous aimeriez bien réussir à mettre un nom sur les nombreuses espèces de papillons qui tournent autour de vos plantes quand viennent les beaux jours ? Faites le point ci-dessous.

N’oubliez cependant pas que les chenilles peuvent faire des ravages dans un jardin. Si vous souhaitez jouir du spectacle des papillons en été, vous devrez vous résoudre à les tolérer.

Le citron

Le citron ou Gonepteryx rhamni se distingue par ses ailes en forme de feuille, d’un jaune vif pour les mâles et d’un blanc verdâtre pour les femelles. Son envergure moyenne est de 40 à 45 mm, mais elle peut varier entre 22 à 55 mm. On observe généralement ce papillon entre mars et octobre. En plus du jardin, on peut aussi le retrouver dans les bois clairs.

Cette espèce abonde également dans les lisières de forêt. Elle peut même vivre jusqu’à plus de 2 000 m d’altitude. Le citron choisit généralement la bourdaine ou le nerprun purgatif pour pondre ses œufs. Si vous voyez un citron butiner vos fleurs, évitez de le capturer ou de le perturber, sinon il risque de sombrer dans un état cataleptique de mort apparente.

Le machaon

Le machaon ou Papilio machaon, ou encore Grand porte-queue, est très certainement l’un des plus beaux spécimens que vous pourrez rencontrer dans votre jardin ou dans un pré fleuri. Ce grand papillon, pouvant atteindre une envergure de 9 cm, arbore des ailes à fond jaune ornées de taches noires et de macules bleues et rouges à l’aile postérieure.

Le machaon possède également une queue. Vous pouvez observer le machaon réaliser ses grands vols planés entre les mois d’avril à septembre. Cette espèce aime pondre ses œufs sur les feuilles et les tiges de fenouil, carotte, persil, estragon ou encore sur les agrumes.

La petite tortue

L’Aglais urticae ou la petite tortue, ou encore la Vanesse de l’ortie, possède des ailes orange à taches noires et macules bleues. Ce papillon peut survoler vos jardins entre les mois d’avril et d’octobre, période durant laquelle il sort de son hibernation. Les chenilles de cette espèce se nourrissent d’orties. De petite taille, la petite tortue possède une envergure de 4 à 4,5 cm.

Certains arbres à feuilles caduques peuvent également servir de plantes-hôtes pour cette espèce, qui tend de plus en plus à disparaître dans certaines régions de France.

La piéride du chou

Faites attention à cette espèce, car ses chenilles peuvent occasionner de grands dégâts dans un potager. Misez sur des anti-chenilles, de préférence naturelles, afin de limiter leurs populations. La piéride du chou, ou Pieris brassicae, se distingue par ses ailes à fond blanc agrémentées d’une tache costale noire sur les deux côtés.

Ce papillon diurne et très commun peut se rencontrer presque partout, et même en altitude. Vous pourrez observer la piéride du chou d’avril à octobre.

Cette astuce à obtenu 3,60/5 à partir de 465 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles