Quand et comment planter un noisetier ?

Par Falimalala,  publié le 13 novembre 2018 à 18h47.
 3 minutes

Jardinage

Aussi appelé avelinier ou coudrier, le noisetier est un arbuste rustique connu pour ses fruits secs. Retrouvez dans ce qui va suivre comment le planter et le cultiver.

Quelques informations sur le noisetier

Un noisetier est un arbuste qui mesure entre 2,5 m et 15 m de haut, et qui est doté d’un feuillage caduc, denté et cordiforme. Il a une croissance rapide et fleurit généralement en février. Le noisetier est très rustique (supporte des températures allant jusqu’à -20 °C).

Pour ce qui est des noisettes, elles sont rondes (3 cm de diamètre), se forment en fin d’été et sont récoltées en septembre et octobre.

Comment planter le noisetier ?

Où et quand ?

Le noisetier peut s’adapter à n’importe quel sol, cependant, il est recommandé de le planter dans un sol frais et caillouteux, sablonneux ou argileux (évitez si possible les terres détrempées et lourdes). Dans le cas d’une terre lourde, il est conseillé d’ajouter du sable.
À propos de l’exposition, le noisetier préfère un emplacement assez exposé au soleil, plus précisément soleil à mi-ombre.

La période idéale de plantation se trouve entre octobre et mars s’il est à racines nues tandis que pour un noisetier en conteneur, la plantation peut être réalisée tout au long de l’année.

La manière de planter le noisetier ?

Pour le noisetier à racines nues

Tout d’abord, il est nécessaire de couper les racines endommagées. Ensuite, faire un trou deux fois plus grand que le volume de la motte (au minimum), ajouter de la fumure organique bien décomposée dedans et réaliser un labour de décompactage (dans le fond du trou évidemment) avant de mettre la motte au centre du trou.

Après, il faut remplir de terre et bien tasser celle autour des racines (faire cela au fur et à mesure du remplissage). Enfin, former une cuvette autour du pied et la remplir d’eau.
Il est important de noter que l’espace entre chaque pied de noisetier doit être de 4 à 6 m.

Pour le noisetier en conteneur

Si la terre contenue dans le conteneur est sèche, il est essentiel de tremper la motte dans un bac d’eau avant de la planter. Après avoir effectué cette étape, la suite est la même que pour le cas précédent, c’est-à-dire, creuser un trou, mettre de la fumure et ainsi de suite.

Comment cultiver le noisetier ?

La taille

Pour entretenir le noisetier, il est crucial de tailler les plus vieilles branches tous les 4 à 5 ans, en dehors des périodes de gel (entre octobre et février). Pour information, ces dernières peuvent servir de tuteurs.

L’arrosage

Il est capital de bien l’arroser l’année de sa plantation et vu que le noisetier déteste les longues périodes sans eau, l’arroser aussi en cas de sécheresse persistante.

Les nuisibles

Le principal parasite du noisetier est un ver connu sous le nom de balanin. Il attaque les noisettes et dévore ce qui se trouve à l’intérieur (on sait que les noisettes ont été attaquées lors qu’elles sont vides et trouées). Ces vers se réfugient dans le sol, autour des souches, et pour les exterminer, il suffit de griffer le sol en automne afin d’exposer ses larves à l’air.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (188 notes, une moyenne de : 3,86 sur 5)