Carence en protéines : les signes pour la repérer

Par Falimalala 
 5 minutes
Santé
Médecin

MédecinDarkoStojanovic/Pixabay

Les protéines font partie des macronutriments avec les glucides et les lipides, fournissant de l’énergie au corps. Que se passera-t-il si l’apport en protéines devient insuffisant ? Serait-ce dangereux pour la santé ?

Les protéines : définition

Les protéines (ou protides) sont des chaînes d’acides aminés. Elles sont des composantes des structures de toutes cellules, sans exception, du corps. Elles participent aussi au renouvellement de ces cellules.

Les rôles des protéines, animales comme végétales, dans l'organisme

Les protides sont indispensables à l’organisme. Elles ont une grande responsabilité dans la formation des muscles, des os, des cheveux, de la peau et des ongles.

Que provoque un manque de protéines ?

Elles aident aussi le corps à la guérison des blessures. Les protéines renforcent le système immunitaire en créant des anticorps. Elles jouent un rôle important dans la production d’enzymes, de globules rouges et la synthèse des hormones.

Où trouve t on des protéines ? Quels sont les aliments et produits qui en sont riches ?

Pour ne pas souffrir de carences, il convient donc d'avoir un apport en protéines suffisant.

Il existe une multitude d’aliments contenant beaucoup de protéines. On peut toutefois citer les catégoies suivantes comme étant particulièrement riches en protéines : la viande, le poisson, les oeufs et les produits laitiers, les légumineuses, les noix et graines, les céréales et produits dérivés.

Si vous avez l'habitude de consommer ces aliments, vous devriez être tranquille, sinon, n'hésitez pas à en intégrer dans votre alimentation.

Quelle quantité de protéines par jour ?

C'est une question à laquelle il est très difficile de répondre précisément. De façon tout à fait générale, il est conseillé aux femmes de consommer environ 50 grammes de protéines par jour et aux hommes d'aller jusqu'à 60 grammes. Ces besoins restent stables tout au cours de l'âge adulte, augmentant très légèrement à partir de cinquante ans.

La différence entre femmes et hommes tient à leur poids, parce que pour les deux sexes on conseille d'absorber 0,8 gramme de protéines par kilo de poids chaque jour. Exception faite, naturellement, de la grossesse et de l'allaitement, périodes pendant lesquelles les femmes doivent consommer beaucoup plus de protéines : 0,9 gramme par kilo de poids pour les femmes enceintes et 1 gramme par kilo de poids pour les femmes allaitantes.

Quelle teneur en protéines dans la viande ?

Attention, il s'agit ici de quantités de protéines pures. Pour information, voici une petite équivalence :

  • 100g de poulet : 21g de protéines
  • 100g de rôti de porc : 20g de protéines
  • 100g de steack haché (filet américain) : 18g de protéines
  • 100g de cabillaud : 18g de protéines
  • 100g de foie de veau : 22g de protéines
  • 2 oeufs : 13g de protéines

Quels sont les signes qui indiquent une carence en protéines ?

Voici quelques symptômes qui prouvent qu’il y a carence en protéines.

Des problèmes au niveau des structures du corps

Vu qu’elles contribuent à la formation des structures du corps, une carence implique des problèmes au niveau de ces structures. On parle surtout ici des cheveux, de la peau, et des ongles.

Le processus de croissance des cheveux est stoppé. Ces derniers commencent même à tomber. Des plaques se forment sur la peau. Cette dernière se déshydrate, pèle et peut même s’irriter. Les ongles deviennent striés et cassants.

Une diminution de la masse musculaire

Les protéines sont les composants principaux des muscles. Ces derniers représentent la principale réserve de ce nutriment dans le corps.
Une insuffisance de l’apport en protéines dans l’organisme incite ce dernier à puiser dans cette réserve. Cela provoque alors une fonte de la masse musculaire.

Des blessures trop fréquentes et cicatrisations lentes

Les os sont exposés à de gros risques de faiblesse osseuse, de fractures osseuses voire même une ostéoporose. En effet, les protéines sont indispensables pour l’absorption du calcium (qui entraîne le renforcement des os).

Des blessures, des douleurs musculaires et des douleurs aux articulations peuvent aussi survenir.
Comme suscité plus haut, les protéines aident à la guérison des blessures. Ainsi, une carence aura pour conséquence une cicatrisation lente.

Une santé fragile

Etant donné que les protéines renforcent le système immunitaire, quand il y a carence en protéines, celui-ci devient vulnérable aux maladies. Il y a donc risque de tomber malade plus souvent.

Des problèmes gastro-intestinaux

Comme les protéines sont responsables dans la production d’enzymes (enzymes digestifs y compris), des problèmes gastro-intestinaux surgissent en cas d’insuffisance.
De plus, une quantité importante d’acides aminés (pour synthétiser les enzymes) sont nécessaires pour une digestion et un métabolisme sains.

Un « cerveau dans le brouillard »

Cette expression regroupe plusieurs symptômes tels que le manque de concentration, la fatigue, les problèmes de mémoire, etc.
Effectivement, la synthèse de certaines hormones comme la dopamine, la sérotonine, l’adrénaline ont besoin d’une synthèse d’acides aminés. Le manque de protéines va aussitôt entraîner un déséquilibre, voire une réduction à néant, de ces substances chimiques du cerveau.

Pour rappel, la dopamine et la sérotonine sont responsables de la mémoire et du bonheur. L’adrénaline, de son côté, aide l’organisme à mieux s’adapter aux agressions extérieures.

Une sensation de faim en continu

Les protéines ont l’avantage d’être plus rassasiantes et plus lentes à être digérées par l’organisme que les lipides et les glucides.
Il est alors possible qu’une insuffisance de l’apport en ce nutriment implique une sensation de faim en continu.