Conseils et traitements maison contre les mycoses vaginales

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Le ventre d'une femme.

Le ventre d'une femme.Pixabay.com

L’une des affections les plus gênantes chez les femmes est l’infection vaginale. Dues à l’abondance de champignon au niveau du vagin, la mycose s'installe. Néanmoins, on peut recourir à des traitements pratiques pour y remédier.

Comment prévenir et traiter les mycoses vaginales ?

Quelques mises en garde utiles

La principale manière d’éviter l’accumulation des champignons est une bonne hygiène. Plus la femme essaiera de priver le vagin d’humidité et de chaleur, moins le vagin disposera de champignons. Ce qui mène à dire qu’il est essentiel de préserver son vagin à sec.

D’un autre côté, il faut choisir de porter des sous-vêtements permettant au vagin de respirer. Il est alors préférable d’opter pour une lingerie en coton. Après une piscine, il est conseillé de retirer immédiatement le maillot de bain.

Concernant spécialement le nettoyage de sa partie intime, le mieux est d’utiliser un savon doux. À retenir que celui-ci doit être proprement personnel. Les savons, même les serviettes ne doivent en aucun cas être partagés avec d’autres personnes, même pas avec ses proches.

Par ailleurs, il est possible d’éradiquer entièrement les champignons en lavant ses sous-vêtements avec de l’eau chaude. Du vinaigre dilué dans l’eau fera aussi très bien l’affaire, que ce soit pour nettoyer le vagin ou pour laver les dessous.

Combattre les mycoses avec des plantes naturelles

Nombreux ingrédients naturels sont utilisables pour venir à bout des mycoses vaginales. À commencer par la cure aux plantes. Les mycoses peuvent provoquer de fortes démangeaisons et des douleurs vaginales insupportables. A

fin d’y remédier, on peut recourir à du romarin pour réaliser une infusion. Cette technique s’applique directement sur la partie externe du vagin. Par ailleurs, elle peut aussi servir de serviette hygiénique.

Ensuite, il existe une plante efficace pour alléger l’inflammation de la zone concernée. On parle bien sûr de la mauve. Elle est réputée pour ses vertus analgésiques et particulièrement relaxantes.

Quelques feuilles de mauve suffisent pour la cure. Il faudra juste en faire bouillir dans un litre d’eau, puis laisser refroidir, et enfin pratiquer un bain de siège. C’est un moyen efficace pour réduire les symptômes de l’infection. Sinon, on peut aussi réaliser une infusion de thym. Pour la préparer, on aura seulement besoin d’une tasse d’eau bouillante avec une cuillerée de thym. Pour que le remède soit plus efficace, l’idéal est d’en boire à 4 reprises par jour.

Autres traitements maison pratiques

Afin de lutter contre les mycoses vaginales de manière simple et économique, il suffit de recourir à l’acide borique. Les professionnels ont déterminé une parfaite efficacité de cet élément dans la prévention des infections vaginales.

Pour profiter de ses bienfaits, on peut tout simplement remplir d’acide borique des capsules de gélatine pour obtenir un suppositoire vaginal. Cette cure dure généralement 7 jours.

En outre, l’infection due à des mycoses est aussi remédiable avec du yaourt. L’application de cette méthode peut se faire en trois façons. Primo, manger plus de yaourt. Secondo, diluer l’ingrédient dans de l’eau pour un lavement. Tertio, appliquer directement le produit sur la partie affectée.