Détecter et traiter l’insuffisance rénale

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Des fruits et légumes.

Des fruits et légumes. dbreen/Pixabay

Les reins jouent un rôle très important pour le corps humain. L’insuffisance rénale est une maladie chronique qui touche bon nombre de personnes dans le monde. Son traitement nécessite des interventions particulières.

Comprendre l’insuffisance rénale

Comment fonctionnent les reins ?

Les reins filtrent environs 1 litre de sang par minute équivaut à un cinquième de la quantité pompée par le cœur. Sa principale fonction est de retirer les déchets métaboliques et liquides en excès dans le sang. Le sang oxygéné du cœur arrive dans ces organes par les artères rénales. Il entre ensuite dans des vaisseaux de plus en plus petits jusqu’à arriver au néphron, un rein miniature.

C’est ce petit organe qui filtre l’eau, le calcium, les sels minéraux, et les acides aminés transportés. Une partie de ces produits filtrés sont réabsorbés dans le sang pour alimenter d’autres organes. Une autre partie, en revanche, est jetée dans la vessie pour être évacuée avec l’urine.

Quels sont les signes d’une insuffisance rénale ?

L‘insuffisance rénale peut être aiguë ou chronique. Dans le premier cas, elle survient soudainement. Ceci est dû à une diminution brusque et irréversible du flot sanguin. Attention donc à la déshydratation, aux infections sévères, ou à l’exposition à des substances toxiques. Ceux-ci en favorisent l’apparition.

Par ailleurs, l’insuffisance rénale devient chronique dans le cas où il résulte de complication d’autres maladies. Les diabétiques et les personnes sensibles à l’hypertension doivent avoir un œil sur leur état de santé, car ce sont les plus vulnérables.

Des analyses de sang et d’urine doivent se faire régulièrement. Si l’urine contient des traces de sang ou que son volume est inhabituel, il faut contacter immédiatement son médecin.

Comment soigner l’insuffisance rénale ?

Quelles préventions adopter

Dans la majorité des cas, la maladie est très difficile à prévenir. Si l’on parle, par exemple de l’insuffisance rénale chronique, la progression est très lente. Les symptômes sont difficiles à percevoir lors des premières années. Ceci s’explique par l’adaptation des reins à la perte continuelle de ses fonctions en adoptant des moyens de compensation.

Quand les reins opèrent à moins de 25 % de leurs capacités normales, les problèmes de santé commencent à apparaître. Toutefois, certains symptômes classiques comme la fatigue peuvent survenir. Toutefois, on connait déjà les causes principales de cette maladie qui sont le diabète et l’hypertension. La meilleure prévention serait alors, de diminuer les risques, d’apparition de ces derniers.

Pour quels traitements opter ?

Pour soigner l’insuffisance rénale, la première mesure souvent proposée par les médecins est la modification du régime alimentaire. Étant donné que les protéines favorisent l’accumulation de déchets dans le sang, ils seront moins favorisés. La réduction des protéines alimentaires permet de limiter les nausées et vomissements. Cela diminuerait les risques d’avoir recours à la dialyse.

De la même manière, les apports en sodium et en gras seront contrôlés. Les doses conseillées dépendront de la gravité de la maladie. Plus l’insuffisance rénale est à un stade avancé, plus l’apport ces nutriments doivent être réduits.

Les conseils d’un nutritionniste peuvent aussi se révéler très utiles. Il faut quand même garder à l’esprit qu’il n’existe pas de remède qui guérisse complètement l’insuffisance rénale. On ne perd pas pour autant espoir, car stopper sa progression reste possible.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (229 notes, une moyenne de : 4,19 sur 5)