Les meilleurs aliments pour les reins

Par Falimalala 
 6 minutes
Santé

Les reins sont des organes importants. Ces filtres naturels aident entre autres à se débarrasser de l’excès d’eau et des toxines dans le sang. Pour éviter de développer une pathologie pouvant les affecter, certains aliments sont à privilégier.

Quels sont les symptômes d'un rein malade ?

Les maladies rénales sont assez délicates à diagnostiquer. Les patients peuvent cependant ressentir certains signes avant-coureurs, sans qu'aucun ne soit spécifique des troubles des reins. Parmi ceux-ci, un besoin fréquent d'uriner, notamment la nuit, un mauvais goût dans la bouche, une perte d'appétit, des nausées, un essoufflement rapide et fréquent, des démangeaisons persistantes, des crampes nocturnes, un gonflement des paupières et/ou des chevilles…

Comment soigner l'urée ?

Le médecin peut aussi suspecter une maladie rénale en cas d'anomalie rénale évidemment (protéines, notammment l'urée, ou sang dans les urines, maladie du système urinaire ou des reins, infections urinaires récidivantes, etc) ou face à un risque accru de maladie rénale (antécédents familiaux de néphropathie, diabète, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, insuffisance hépatique, goutte, prise prolongée ou consommation régulière de médicaments toxiques pour les reins, etc). N'hésitez en tos les cas pas à consulter votre médecin.

Quels sont les aliments bons pour les reins ?

La nature a bien fait les choses, notamment en créant des aliments bénéfiques pour la santé. Il est préférable de les consommer sous leur forme fraiche et naturelle, pour que leurs nutriments et vitamines soient préservés.

Voici quelques aliments à consommer volontiers en cas de problèmes rénaux ou en prévention. On pensera aussi, de temps à autre, à nettoyer ses reins.

Boire de l'eau, un traitement simple contre l'insuffisance rénale

C’est une potion simple, naturelle et miraculeuse, qui a le pouvoir de vous faire retrouver la bonne santé. Que vous fassiez un régime strict ou non, que vous fassiez très attention à votre alimentation et aux menus de vos journées, l'eau sera une constante de tous les jours. Attention à ce qu'elle ne soit pas trop riche en potassium. Et n'allez pas non plus en abuser : la quantité journalière recommandée est de 8 verres pour les femmes et de 13 pour les hommes.

Comment éviter l'insuffisance rénale avec l'oignon

L'oignon contient de la quercetine et des flavonoïdes qui préviennent les dépôts de graisse dans les vaisseaux sanguins. Il est pauvre en potassium et contient du chromium qui aide à métaboliser les graisses, les protéines et les carbohydrates.

Comment faire baisser le taux d'urée avec de l’ail

Tout comme l’oignon, c’est un ingrédient médicinal puissant. Il a été démontré que le jus d’ail avait des propriétés de protection des reins, tout comme la metfomine, un médicament prescrit pour les patients de diabète de type 2.

Le chou

Ce légume à feuilles est plein de composés phytochimiques. Les antioxydants qui y sont présents aident à chasser les radicaux libres dangereux dans l’organisme, luttant ainsi efficacement contre les risques de cancer, les maladies cardiovasculaires et les dysfonctionnements rénaux. Il est aussi riche en minéraux et en vitamines.

Le chou-fleur

Ce légume est riche en vitamine C, en folates et en fibres. Il contient d’autres composés importants pour le foie et les reins, et il aide à neutraliser les substances toxiques de l’organisme.

Les pommes

C’est une source de vitamines, de minéraux et de fibres. Elles ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui aident à réduire le taux de mauvais cholestérol, les maladies du cœur, le cancer et le diabète. Comme ce dernier est étroitement lié à l’insuffisance rénale, la consommation de pommes est conseillée pour les préserver.

Le poivron rouge

Pauvre en potassium, le poivron rouge est bénéfique pour les reins. Il est également riche en vitamines C, B6, et A, en acide folique et en fibres. Ils contiennent du lycopène, un antioxydant qui offre une protection contre certains types de cancers.

Les graines de citrouille

Elles sont pleines de fibres, de vitamine E, de protéines, de cuivre et de fer. Il a été prouvé qu’elles réduisent le risque de formation de calcul. Toutefois, leur fort taux de phosphore risque d’élever les taux de potassium dans le corps. Consultez votre médecin avant d’en consommer.

Le jus de citron et le taux de créatinine

La vitamine C et l’acide citrique qu’il contient aident à maintenir le pH interne et renforcent le système immunitaire. Le citron a – parmi tant d'autres choses – le potentiel d’aider à traiter les problèmes rénaux.

La tomate, à bannir en cas d'insuffisance rénale

La tomate n'est absolument pas recommandée en cas de problèmes rénaux. Ceci parce qu'elle contient beaucoup de potassium et que le potassium s'élimine très difficilement si les reins ne font pas leur travail correctement.

D'autres aliments à éviter pour préserver los reins

D'une manière plus générale, en cas de problèmes au niveau des reins, on évitera tous les aliments riches en potassium mais aussi en sodium. Ceci pour solliciter le moins possible les reins, justement.

Cela concerne :

  • les noix et graines
  • le beurre de cacahuètes
  • les lentilles
  • les fèves sèches
  • les bananes
  • les épinards
  • la viande rouge
  • les aliments riches en sodium – particulièrement les produits tout préparés –
  • les produits laitiers
  • la caféine
  • les boissons gazeuses
  • la peau de poulet
  • les tomates
  • les céréales de petit-déjeuner
  • le riz brun et le riz sauvage
  • l’Ice tea
  • les pâtes et le pain au blé complet
  • les oranges et les bananes
  • les pommes de terre
  • l’alcool

Pourquoi le café est-il mauvais pour les reins ?

La caféine augmente la pression artérielle. Boire trop de café sur le long terme augmente les risques de souffrir d'une insuffisance rénale chronique.

Et les asperges ? Bonnes ou mauvaises pour les reins ?

Comme toutes les plantes, les asperges doivent être consommées avec modération. Elles sont par ailleurs déconseillées en cas de problèmes rénaux ou de cystites à répétition car elles peuvent avoir une action irritante sur les reins et la vessie.