La neuropathie, qu’est-ce que c’est ?

Par Falimalala,  publié le 31 janvier 2019 à 18h39.
 3 minutes

La neuropathie est un problème qui attaque au niveau du système nerveux. Elle apparait le plus souvent chez la personne atteinte du diabète.

La neuropathie en quelques mots

On parle de la neuropathie pour décrire un souci de santé qui se développe au niveau des nerfs et plus particulièrement des nerfs périphériques. On l’appelle également neuropathie périphérique.

La neuropathie est issue le plus souvent de certaines affections, mais dans certains cas, on n’arrive pas à en déterminer la cause exacte. On parle dans ce cas-là de la neuropathie idiopathique.

Les symptômes de la neuropathie

Suivant les nerfs touchés, la neuropathie peut se présenter de différentes manières.
Lorsqu’elle s’attaque aux nerfs sensitifs, elle s’accompagne de douleurs et de picotements, de brûlures et des sensations de chocs électriques dans les pieds et dans les mains.

Quand elle touche les nerfs moteurs, c’est-à-dire ceux qui commandent la possibilité de se mouvoir, les membres vont s’affaiblir.
Et enfin, si elle touche les nerfs autonomes, c’est-à-dire ceux qui contrôlent les organes corporels, la fréquence cardiaque ainsi que la tension artérielle vont s’en trouver affecté.

Les causes de la neuropathie

La cause la plus courante est le diabète. Lorsque le niveau de sucres dans le sang grimpe, les parois des petits vaisseaux sanguins sont endommagées. La production d’oxygène et la fourniture des nutriments au niveau des pieds et des mains sont alors touchées. De même pour les organes du corps, comme le cœur, les reins et les yeux. La peau est alors affaiblie et endommagée.

La neuropathie peut également s’expliquer par la carence de la vitamine B12 ou de l’acide folique. Le système nerveux devient alors plus fragile.

Dans certains cas, la neuropathie apparaît à l’issue d’une infection ou de la prise de certains médicaments. Il peut également s’agir d’une maladie héréditaire.

Comment traiter la neuropathie ?

Les traitements de la neuropathie

Le plus souvent, il faut réduire le taux de sucres dans le sang. Pour ce faire, on a recours à des injections d’insuline afin de faire baisser les risques de lésions nerveuses.

Il existe également des traitements médicamenteux comme les traitements anti-épileptiques, les analgésiques opioïdes ou encore les antibiotiques pour soulager la douleur. Dans tous les cas, il est préconisé de commencer par un diagnostic auprès d’un médecin avant d’adopter un traitement. Dans certains cas, la neuropathie est à un stade déjà avancé et une chirurgie peut être requise.

Vous pouvez également atténuer ou supprimer le stress, en ayant recours à la thérapie par exemple. De cette manière, vous supporterez mieux la douleur et certaines fonctions, une fois détendue pourrait se remettre en marche.

La prévention de la neuropathie

Il faut d’abord que l’hygiène alimentaire soit bien respectée, en particulier pour les personnes diabétiques. Il faut également penser à suivre les taux de glycémie pour réduire les chances que les nerfs soient touchés.

Certains conseils pour prévenir la neuropathie portent également sur les habitudes quotidiennes, par exemple les vêtements à porter. Il est conseillé de privilégier le coton, qui provoque moins d’irritations.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (263 notes, une moyenne de : 3,53 sur 5)