La prévention des maladies cardiovasculaires

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Ambulance, urgence

Ambulance, urgenceArtisticOperations/Pixabay

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde entier. Elles peuvent atteindre tout le monde. Il est donc primordial de maîtriser le sujet.

Que sont les maladies cardiovasculaires ?

En quelques mots, les maladies cardiovasculaires sont des troubles qui affectent le cœur et les vaisseaux sanguins. Il en existe plusieurs types, mais les plus courantes sont l’infarctus du myocarde et l’angine de poitrine, l’accident vasculaire cérébral (AVC), les cardiomyopathies, l’insuffisance cardiaque et les troubles du rythme cardiaque. Ces maladies sont généralement dues au blocage d’une ou plusieurs artères.

Ceci empêche donc le sang d’arriver au cœur ou au cerveau. Ce blocage est, pour la plupart des cas, dû à un dépôt de graisse qui se forme sur la partie interne du vaisseau sanguin. Il se présente sous forme de plaques d’athérome qui réduisent le débit du sang. Cependant, il peut également résulter d’une obstruction par un caillot de sang du vaisseau.

Quels sont les facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires ?

Un facteur de risque est un phénomène qui augmente la probabilité de développer une maladie. Le principal facteur de risques des maladies cardiovasculaires est l’excès de cholestérol sanguin ou hypercholestérolémie.

Cependant, on peut aussi en citer d’autres comme l’excès de lipides, la consommation de tabac, le manque d’activités physiques, le surpoids, l’hypertension artérielle ou encore le diabète. D’autres facteurs de risques non modifiables peuvent également entrer en jeu, à savoir l’hérédité, l’âge et le sexe.

Peut-on prévenir les maladies cardiovasculaires ?

La réponse est OUI. Comment y parvenir ? Rien de plus évident, il suffit juste de traiter les facteurs de risques. Voici alors les consignes de base pour prévenir les maladies cardiovasculaires :

Eviter le tabagisme

Les personnes fumeurs peuvent avoir recours à l’utilisation de médicaments pour les aider au sevrage. Pour les patients déjà atteints de maladies cardiovasculaires, le fait d’arrêter de fumer a un effet positif prouvé sur l’évolution de la maladie.

Surveiller l’alimentation

Pour éviter une hypercholestérolémie, il est recommandé de remplacer les acides gras saturés (se trouvent notamment dans les graisses animales ainsi que dans l’huile de coco et l’huile de palme) par les acides gras insaturés (se trouvant dans les graisses végétales comme l’huile d’olive, les noix, les arachides et l’avocat).

Les fameux oméga3 et oméga6 font partie de ces derniers. La consommation de sel et de sucre doit également être bien modérée. La consommation de fruits et légumes, céréales, pain complet, poisson, viande non grasse et produits laitiers allégés en graisse constitue ainsi la meilleure méthode pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Effectuer des activités physiques régulières

En effet, pratiquer du sport permet de réduire la pression artérielle, aide à perdre du poids et s’avère être un excellent moyen d’évacuer le stress.

Dormir suffisamment

En effet, le manque de sommeil a un mauvais impact sur le cœur, provoque le stress et peut causer une prise de poids. L’idéal est donc de respecter les 8 heures de sommeil par nuit.