Que faire en cas de pharyngite ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Un mal de gorge.

Un mal de gorge. Shutterstock.com

La pharyngite est un mal fréquent qui est souvent associé au mal de gorge. Cette inflammation affecte le pharynx, situé à arrière de la gorge et peut même s’étendre jusqu’aux muqueuses nasales. La pharyngite est soit aigüe soit chronique.

Le produit qui vous sauve tout de suite

La pharyngite, qu’est-ce que c’est ?

Le pharynx est une structure anatomique qui est tapissée de muqueuse. Cette dernière dispose d’une défense faisant office de barrière de protection contre les infections et les agressions venant de l’extérieur.

Cependant, face à de multiples agressions, la défense de la muqueuse est affaiblie et le pharynx est alors vulnérable face à toutes sortes d’inflammation. Ce sont ces inflammations du pharynx que l’on appelle pharyngite.

Les causes de la maladie

La pharyngite est une maladie qui est causée par plusieurs facteurs. Tout d’abord, elle peut être infectieuse. Dans ce cas, il est question d’une pharyngite aigüe. Les 90 % sont causés par des virus tandis que les 10 autres sont d’origine bactérienne.

Des allergènes peuvent aussi provoquer la pharyngite. On parle alors de pharyngite chronique. Comme facteurs allergènes, on peut citer le pollen, l’alcool, tout type de spray, la fumée de cigarette, etc…De même, des facteurs environnementaux tels que le froid ou la pollution et des carences (en fer et en vitamine A) peuvent également induire cette inflammation chronique du pharynx.

Quels sont les symptômes d’une pharyngite ?

Le premier symptôme dont les patients se plaignent est le mal de gorge. Une douleur désagréable est alors ressentie dans le fond de la gorge lors de la déglutition, la respiration ainsi que la phonation. Le pharynx devient irritable et l’on a une sensation qu’il y a des corps étrangers dans la gorge.

La pharyngite se manifeste également par une fièvre chez l’enfant, dans le cas d’une pharyngite infectieuse. Si l’infection à atteint les muqueuses nasales, l’écoulement du nez est également un signe qui vient s’ajouter aux précédents.

Les complications d’une pharyngite

Si elle n’est pas traitée, la pharyngite peut provoquer des maladies plus graves encore. Cette infection est à l’origine du rhumatisme articulaire aigu qui est le plus redouté par les médecins. Elle est issue d’une bactérie appelée streptocoque ß-hémolytique du groupe A.

L’abcès péri-pharyngé est également une complication d’une pharyngite non traitée. Cet abcès se caractérise par la présence de pus qui ne peut être éliminé que par intervention chirurgical.

Quels traitements faut-il suivre en cas de pharyngite ?

Avant de traiter une pharyngite, surtout aigüe, il faut en connaître la cause. Si elle est d’origine bactérienne, l’on pourra alors utiliser des antibiotiques. Cependant, si un virus en est la cause, tous les antibiotiques sont à proscrire car au lieu d’éliminer les virus, ils vont renforcer leur résistance.

À la place, l’on prend des analgésiques et des antipyrétiques pour calmer les douleurs. Il faudra également boire de l’eau tiède et se gargariser avec de l’eau salée chaude. Finalement, l’on pourra également suivre un traitement à la pénicilline durant 10 jours pour prévenir le rhumatisme articulaire aigu. En cas d’allergie à la pénicilline, la clindamycine ou de l’érythromycine sont conseillés.