Quels remèdes contre la toux grasse ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Une femme qui tousse.

Une femme qui tousse. Shutterstock.com

Il existe plusieurs formes de toux, dont la toux grasse. On parle de toux grasse lorsque la toux se manifeste avec des expectorations de glaires et de crachats. On l’appelle également « toux productive ».

Comment se manifeste la toux grasse ?

La toux grasse en quelques mots

Contrairement à ce que l’on pense et à ce qu’on a l’habitude d’entendre, la toux grasse n’est pas une maladie. Ce n’est encore qu’un symptôme qui apparaît lorsqu’une personne est atteinte de la bronchite chronique ou encore d’une infection bronchique. On l’appelle également toux productive, en opposition à la toux sèche, catégorisée comme étant une toux dite « non productive ».

Mais productive pourquoi ? Les toux vont s’accompagner de crachats ou d’expectorations qui sortent des poumons ou de la gorge tout simplement. Ces sécrétions en forme de liquide sont en fait des bactéries, des virus et des globules blancs.

Les causes et préventions de la toux grasse

La toux grasse est le symptôme d’une maladie qui attaque les bronchites. C’est donc une manifestation de problèmes ou de maladies au niveau respiratoire. Il est difficile de lister des méthodes de préventions de la toux elle-même. Il faut plutôt prévenir les maladies qui y sont associées. On fera référence au mode de vie et à certaines habitudes.

Par exemple, le climatiseur n’est pas préconisé, car il peut assécher les voies respiratoires. Il suffit d’aérer suffisamment la pièce et de ne pas surchauffer l’intérieur de la maison. Pour éviter de partager les bactéries avec d’autres personnes, quand vous toussez, il faut absolument mettre une main devant la bouche.

Évitez par la suite de serrer d’autres mains, si vous-même vous êtes malade ou si votre interlocuteur l’est. Il faut également penser à se laver régulièrement les mains.

Comment traiter la toux grasse ?

Le traitement de la toux grasse

La tendance est de recourir aux fluidifiants bronchiques. Cependant, ces traitements sont souvent considérés comme des placebos qui peuvent engendrer d’ailleurs d’autres problèmes comme de l’allergie et des troubles respiratoires.
Le mieux, c’est encore de traiter la toux par des méthodes plus traditionnelles. Il faut déjà commencer par l’hydratation de l’organisme. Il est incontournable lorsqu’on a la toux de boire au moins 1.5 l par jour. L’idée est d’aider les expectorations à devenir plus fluides pour sortir plus rapidement.

La pièce où vous vous reposez et tout l’ensemble de la maison doivent être bien aérés et propres. Si besoin est, utilisez un humidificateur d’air.

Pensez également à vous déboucher le nez avec du sérum physiologique. Faites-le plusieurs fois par jour.
Et enfin, il ne faut surtout pas fumer ou encore s’exposer à des fumeurs.

Faut-il consulter ?

La toux grasse est un symptôme, une manifestation qui le plus souvent est considéré comme étant bégnine. Cependant, il faut faire attention, car elle peut annoncer une maladie plus grave comme la pneumonie, la tuberculose, l’œdème pulmonaire ou l’infection des bronchites.

Si la toux a tendance à se prolonger, si elle s’accompagne de fièvre et de vomissements, c’est le moment de consulter. Vérifiez également l’état de vos crachats, s’il y a du sang, vous devez au plus vite consulter un médecin.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (220 notes, une moyenne de : 3,29 sur 5)