Quels sont les inconvénients des écouteurs sur le cerveau ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Jeune fille, écouteurs, lunettes, téléphone portable

Jeune fille, écouteurs, lunettes, téléphone portablePexels/Pixabay

Les écouteurs sont des outils indispensables qui accompagnent les individus partout où ils vont. Ces petits appareils, à mettre sur les oreilles sont très utiles pour écouter de la musique à tout moment. Or, ils peuvent aussi causer des effets négatifs.

Les effets négatifs des écouteurs sur le cerveau

Les écouteurs : quelques effets constatés

Même si les personnes sont informées sur les dangers des écouteurs, cela ne les empêche pas de les utiliser tout au long de la journée. Au fil du temps, les symptômes peuvent apparaître.

On peut citer par exemple une lourde sensation à moitié sourde, des douleurs à l’intérieur de l’oreille, et même une hypersensibilité face aux sons.

La perte auditive

Tout le monde aime écouter de la musique avec les écouteurs dans la rue pour éviter le bruit de l’entourage, dans les transports communs pour tuer l’ennui, les lycéens l’utilisent sur la route de l’école, et même au lit pour chercher le sommeil.

C’est un véritable ami dans tous les moments de détresse, mais il faut savoir que la musique forte écoutée dans ces petits outils peut être un vrai danger. En fait, les écouteurs peuvent causer une diminution, voire à une perte de l’audition.

L’endommagement du cerveau

Étant donné que le niveau maximum toléré est de 85 décibels. Certaines personnes y vont même jusqu’à dépasser cette marge en atteignant 120 décibels. Pourtant ce qu’on ignore c’est que les effets ne se constatent pas directement, mais plus tard.

Cette musique, écoutée avec un volume intense, va causer un affaiblissement des fibres nerveuses. Étant responsables de la transmission des signaux perçus par l’oreille, ces derniers finiront par être endommagés. Par la suite, la sclérose se mettra en place une fois que le système immunitaire est attaqué.

Les précautions à prendre

Au sujet de ces symptômes, la majorité des personnes pensent que les effets sont passifs et que cela va s’arrêter au bout de quelque temps. Cependant, certains utilisateurs d’écouteurs peuvent ressentir des acouphènes à force de se servir de ces appareils auditifs.

Au bout de 48 heures, si ces gênes n’ont pas encore disparu et que la personne perçoit encore des sensations d’inconfort, il est préférable de consulter un médecin.

Éviter d’utiliser des écouteurs dans un environnement bruyant

Il arrive que des personnes écoutent de la musique dans un environnement trop bruyant. De plus, lorsque nous sommes dans un endroit avec des bruits trop forts, nous avons tendance à augmenter le volume pour surpasser les sons extérieurs.

Ce qui nous conduit à dépasser le seuil maximum. En fait, si nous voulons profiter de la musique, il est conseillé d’aller dans un endroit calme et apaisant, comme les parcs.

Ne pas utiliser les écouteurs trop longtemps

Les personnes qui utilisent des écouteurs ne sont pas ceux qui veulent apprécier le son qu’ils perçoivent. Ce sont surtout ceux qui veulent s’évader de la réalité pour vivre dans leur monde.

Des écouteurs dans la rue, au lit ou n’importe où on se trouve, est pourtant néfaste pour la santé. La limite est de vingt heures par semaine. Une fois que nous dépassons cette limite, nous mettons nos oreilles en danger.