Qu’est-ce que l’andropause ?

Par Falimalala,  publié le 29 janvier 2019 à 19h24.
 3 minutes

Santé

Un couple d'âge mûr.

Un couple d'âge mûr. Shutterstock.com

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie, l’andropause est, néanmoins une réalité actuelle. De plus en plus d’hommes, surtout ceux d’âge mûr entreprennent des traitements à la testostérone. De quoi donc s’agit-il vraiment ?

Que savoir sur l’andropause ?

Andropause : un dysfonctionnement hormonal

Du grec « andros » qui signifie homme et « pausis » qui veut dire cessation, l’andropause fait référence au pendant masculin de la ménopause. Il regroupe des symptômes à la fois physiologiques et psychologiques qui accompagnent une baisse du niveau de testostérone. Il apparaît surtout chez l’homme vieillissant, habituellement entre 45 à 65 ans.

Ce dysfonctionnement se manifeste par une baisse de l’appétit sexuel qui arrive souvent à des problèmes érectiles.

L’homme peut aussi ressentir une sensation de baisse d’énergie. Le déclin d’hormone sexuelle entraîne de l’insomnie, une prise de poids considérable et une transpiration excessive.

Traitement à la testostérone : un sujet délicat et complexe

Selon les recherches menées sur le sujet, le traitement à la testostérone n’a eu de succès qu’auprès de peu de patients. Dans la majorité des cas, les symptômes ont été reliés à d’autres problèmes de santé ou au vieillissement.

D’autant plus que l’échelle de mesure du taux de testostérone adéquat n’est pas précise, ce niveau variant d’un homme à un autre.

La complexité du traitement de l’andropause repose aussi sur le fait que sa relation avec la testostérone n’a pas pu être clairement établie. En effet, des hommes présentant un taux normal peuvent ressentir les symptômes de l’andropause. De même, les bienfaits de ce type de traitement n’ont pas été testés ni prouvés sur le long terme.

Quelles mesures adopter pour traiter l’andropause ?

Mesures de prévention de l’andropause

Une mode de vie saine, ce sont les mots clés d’une meilleure prévention contre l’andropause. Le taux de testostérone est très sensible au rythme et la qualité de vie de la personne. L’idéal est d’avoir une alimentation saine équilibrée. Selon les conseils d’une nutritionniste, il faut modérer la consommation d’alcool.

Les aliments trop salés ou très sucrés sont aussi des précurseurs de dérèglement hormonal chez l’homme. En compensation à ces restrictions, les aliments riches en oméga-3 tels les fruits de mer sont les bienvenus dans les plats.

Enfin, des fibres, des fibres et encore des fibres, ce sont des composants essentiels ne serait-ce que pour la régulation des fonctions digestives.

Traitements médicaux de l’andropause

Malgré les controverses sur l’efficacité du traitement à la testostérone, il reste le seul traitement médical offert actuellement. Le médecin procède, toutefois, à une série de tests pour diagnostiquer les symptômes ressentis pas son patient. Des tests comme l’AMS (Aging Male Score) ou l’ADAM (Androgen Deficiency of the Aging Male) permettent d’évaluer l’intensité de ces symptômes.

C’est une très bonne occasion de faire un bilan santé complet. À l’issu de ce bilan, une liste de médicaments et de produits de santé naturels sera établie. Dans le cas d’un dysfonctionnement érectile, par contre, la prise de phosphodiestérase de type 5 est souvent envisagée. C’est un inhibiteur qui rétablit l’érection.

La consultation d’un sexologue peut aussi être profitable.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (534 notes, une moyenne de : 3,76 sur 5)